Charmant

Après La vache qui ne voulait pas finir en steak haché, son cinquième ouvrage, David Safier était, avec son sixième ouvrage, Toujours maudit, revenu sur son thème de prédilection, le karma et Bouddha avec ses héros maladroits et attachants. La "recette" est sensiblement la même : le chemin va être long pour récupérer du bon karma, et il sera semé d'embûches. C’est un roman distrayant, les ficelles sont certes un peu grosses, les gags parfois faciles mais cette histoire n’est pas un copier-coller de Maudit karma car il présente un côté plus profond sur l’amour.

CharmantSon dernier roman sorti récemment « Charmant » est du pur délire ! Encore plus drôle que Maudit Karma ! Un conte de fées irrésistiblement drôle plein de bons sentiments et de jolies réflexions.
C’est de l'humour et de la guimauve qui réchauffent le coeur et empêche : la glace et les ténèbres de vous envahir (vous comprendrez cette fin de phrase dans la dernière partie du livre).
Une histoire abracadabrantesque, avec un carnet magique, un "héros" sorti de l'imagination débordante de Nellie, une quasi trentenaire, malheureuse en amour et maladroite, des lapinous (pas crétins) sautillants et à bonnet, un laser qui vous transforme en baguette de pain ou en toaster, un royaume imaginaire dans une boule à neige etc...Et surtout le Prince Charmant "fabuleusement original" qui n'a pas d'égal dans les contes.
Les dialogues et les réflexions personnelles sont à pleurer de rire. En résumé : à lire de toute urgence si vous avez le spleen. Ne rien y chercher d'autre que de la bonne humeur et de la bienveillance.
Un livre qui fait un bien fou si vous adhérez à l'univers de David Safier ou l’auteur garde son âme d'enfant et l'adapte au monde des adultes. Il y a du bon dans les deux mondes !!!

Pour en savoir plus sur David Safier qui en plus de ses talents a créé la fondation Gutes Karma Stiftung qui vient en aide aux enfants du monde entier (création au Népal d’une école pouvant accueillir 720 élèves, projet d’alphabétisation en Colombie et une école en Equateur) voir aussi mes avis sur les quatre premiers ouvrages. 

David Safier 

10 mars 2021

Ajouter un commentaire