César otage des pirates

La valeur n'attend pas le nombre des années

En 75 av. J.-C., une bande de pirates siciliciens de la mer Egée a capturé un noble romain de 25 ans nommé Julius Caesar, qui était en route pour étudier l’art oratoire à Rhodes.

Cette année là, Jules César, âgé de 25 ans, naviguait dans la mer Égée quand il a été enlevé par des pirates siciliens. Ses ravisseurs ont d’abord demandé une rançon de 20 talents d’argent (ce qui représente environ 620 kg d’argent ou 600 000 dollars en prix de l’argent aujourd’hui). Selon Plutarque, plutôt que d'envoyer ses associés chercher l'argent, il se moquait des pirates et leur demandait d'en demander 50 (1550 kg d'argent), car 20 talents d'argent étaient une rançon trop petite pour lui-même.

César otage des piratesBien entendu, les pirates ont donné leur accord et César a envoyé certains de ses associés chercher l'argent, ce qui a pris 38 jours. Désormais presque seul avec les pirates (ne gardant que deux serviteurs et un de ses amis), il a plutôt choisi de les traiter comme s'ils étaient ses subordonnés. Il est même allé jusqu'à leur demander de ne pas parler chaque fois qu'il décidait de faire une sieste ou d'aller se coucher pour la nuit. Il passa la majeure partie de son temps avec eux à composer et à réciter de la poésie, ainsi qu'à rédiger des discours. Il récitait ensuite ses œuvres aux pirates. Il a également participé à divers jeux avec les pirates et à leurs exercices, agissant généralement comme s’il n’était pas un prisonnier, mais plutôt leur chef. Les pirates ont rapidement appris à le respecter et à l'apprécier et lui ont permis de faire plus ou moins librement ce qui lui convenait sur leur île et leurs navires.

Bien qu’il soit amical avec eux, il n’a pas non plus apprécié d'être retenu captif. En tant que tel, il leur a juré qu'il les traquerait et les ferait crucifier, une fois la rançon payée ce qui amusait les pirates car c'était pour eux une forfanterie de leur prisonnier.

Malgré le fait qu’il agissait alors à titre de simple citoyen, une fois libéré, il réussit à lever rapidement une petite flotte qu’il ramena sur l’île où il était retenu par les pirates qui n’avaient pas pris ses menaces au sérieux. Is étaient toujours là quand il est arrivé. Il les captura et reprit ses 50 talents d'argent, ainsi que tous leurs biens.

Il a ensuite remis les pirates aux autorités de la prison de Pergame, puis s'est rendu à la rencontre du proconsul d'Asie, Marcus Junius, pour demander que les pirates soient exécutés. Le proconsul a refusé, voulant vendre les pirates en tant qu'esclaves et s'emparer du butin. Insatisfait de ce résultat, César est retourné à Pergame où les pirates siciliens étaient détenus et a ordonné de les crucifier sous sa propre autorité ; ce qui fut fait.

Étonnant non !

16 août 2020

Ajouter un commentaire