Sol

comédie de Jézabel Marquez

Sol, célèbre interprète de Tango argentin, vit à Buenos-Aires depuis de nombreuses années. Derrière son tempérament excessif et son sourire incandescent, la Diva cache une blessure dont elle ne s’est jamais réellement remise : la perte de son fils unique, Raphaël, avec qui elle avait rompu tout lien. Sol revient à Paris dans l’espoir de rencontrer enfin Jo, son petit-fils de 7 ans, né de l’union de Raphaël et d’Eva, sa belle-fille, qu’elle ne connaît pas. Mais devant eux, Sol prend peur et prétend être là pour louer le studio situé sur leur palier. Dès lors, elle va tout faire pour apprivoiser ses nouveaux voisins…

Affiche - SolLa réalisatrice-scénariste Jézabel Marques Nakache signe une comédie drôle et touchante sur la transmission, inspirée de sa propre relation avec sa grand-mère. Une belle histoire de famille retrouvée, à travers le portrait de deux femmes à la fois fragiles et fortes.

C’est aussi une histoire de résilience totalement en phase avec la musique et la chanson de ce tango argentin, magnifique et irrésistible par sa chorégraphie et la voix de Sandra Rumolino qui travaille avec les plus grands musiciens de tango de France où elle réside depuis 1983.

C'est un film touchant, drôle, très sincère avec Chantal Lauby, Sol, qui est épatante en chanteuse de tango métamorphosée en vraie fausse grand-mère maligne et même un peu fourbe. La douce folie de cette cigale va bien sûr se confronter à la fourmi sa belle-fille, Camille Chamoux qui est parfaite dans sa froide rigueur, coincée par sa douleur.

Le petit Jo, interprété par Giovanni Pucci est génial de naturel ; il bénéficie d’une parfaite direction d’acteur en passant du petit garçon mal élevé et insupportable, au charmant petit-fils, très complice avec celle qui va être sa grand-mère ! L’ami de Sol, Jacques est très subtilement joué par Serge Bagdassarian et tous les acteurs sont bien à leur place y compris le petit rôle de Jézabel Marques.

Nous bénéficions même de petites scènes assez drôles qui sont saupoudrées çà et là avec finesse. Tout ceci nous donne une comédie dramatique savoureuse qui nous touche vraiment et on se fiche que la talentueuse Chantal Lauby ne soit pas une vraie chanteuse de tango, elle est trop craquante et crédible dans sa nostalgie et surtout sa peur de la vérité car elle avait la crainte d'être rejetée par cette famille qui ne la connaît pas.
Un mauvais calcul ? Oui, mais bon…

Opinion des gens :
Presse (10 titres) – 80% de positif dont 40% de 4/5 et en négatif 10% de passable et 10% de mauvais.
Spectateurs (40 critiques) – 76% de positif dont 23% de 5/5 et 20% de 4/5 et en négatif 16% de passable et 8% de mauvais.
Notation (210 personnes) – 78% ont aimé le film.

Nationalité : Français. Genre : comédie dramatique, famille.

10 janvier 2020

Ajouter un commentaire