Les filles du docteur March

film de Greta Gerwig

Une nouvelle adaptation des "Quatre filles du Docteur March" qui s’inspire à la fois du grand classique de la littérature et des écrits de Louisa May Alcott. Relecture personnelle du livre, Les filles du Docteur March est un film à la fois atemporel et actuel où Jo March, alter ego fictif de l’auteur, repense à sa vie.

Affiche filles docteur MarchLe film de Greta Gerwig renouvelle brillamment le célèbre roman de Louisa May Alcott avec une vision fidèle, en le modernisant sans le trahir, empreinte de fraîcheur. La réalisatrice retrouve ici son actrice de Lady Bird, Saoirse Ronan (j’avais adoré le film et l’actrice). Un film d'époque et en costumes comme j’aime avec une mise en scène élégante et qui parvient à nous émouvoir crescendo.

Nous ne percevons pas tout de suite les quatre sœurs dans leur individualité mais plutôt comme une entité partageant le même élan artistique dans des domaines différents, musique, écriture… où les profils de chacune se dessinent ensuite peu à peu, Meg la coquette, Jo la frondeuse, Beth la fragile, Amy l'ambitieuse.

On navigue entre douceur et désillusions, selon que l'on plonge dans le passé des filles March là où les moments sont plutôt heureux avec des tons chaleureux et les sœurs souvent réunies  ou qu'on les accompagne dans leur présent où la mélancolie est cette fois plus présente, avec des tons plus froids et les sœurs souvent séparées. Ces allers-retours entre passé et présent illustrent avec justesse la pression qui pèse sur ces jeunes filles aux aspirations contrariées.

Tout est servi par un casting magnifique : Saoirse Ronan en tête, Emma Watson, Florence Puch, Eliza Scanlen, toutes interprètent leur rôle avec éclat. Nous avons aussi leur mère aussi solaire que Laura Dern toujours parfaite. Et Meryl Streep, la tante March est exceptionnelle. Les hommes, ne sont pas en reste et ne sont jamais insensibles à la destinée des sœurs March et parfois même, se montrent partenaires d'une certaine émancipation. Après tout, n'est-ce pas l'esprit libre de Jo, Saoirse, qui charme le personnage de Laurie incarné avec espièglerie par l’excellent Timothée Chalamet.

On vibre, on rit, on voit les larmes poindre parfois pour ces destins de femme qui donnent envie d'aimer plus fort. La musique d’Alexandre Desplat, en toute discrétion et légèreté, vient ajouter encore plus de cachet à une adaptation parfaitement réussie de l’œuvre de Louisa May Alcott.

Un film qui fait un bien fou dans la période tourmentée actuelle. Dommage que ce rapport homme/femme de respect mutuel et de complémentarité, comme la solidarité entre les classes de la société, ne soient qu’une fiction.

Opinion des gens :
Presse (25 titres) – 92% de positif dont 8% de 5/5 et 60% de 4/5 et en négatif 4% de passable et 4% de mauvais.
Spectateurs (140 critiques) – 85% de positif dont 20% de 5/5 et 35% de 4/5 et en négatif 10% de passable et 5% de mauvais.
Notation (1300 personnes) – 92% ont aimé ce film.

What else ! Que rajouter de plus !

Nationalité : Américaine Genre : Romance, Drame, famille, société, adaptation du roman.

15 janvier 2020

Commentaires (2)

Marie thérèse Caucheteur
  • 1. Marie thérèse Caucheteur | 28/01/2020
j ai vraiment aime ce film qui correspond a mes souvenirs de cet excellent livre
fabulgone
content que tu ais pu le voir car il est excellent et respecte l'histoire. bisous

Ajouter un commentaire