L'Adieu

comédie dramatique de Lulu Wang

Lorsqu’ils apprennent que Nai Nai, leur grand-mère et mère tant aimée, est atteinte d’une maladie incurable, ses proches, selon la tradition chinoise, décident de lui cacher la vérité. Ils utilisent alors le mariage de son petit-fils comme prétexte à une réunion de famille pour partager tous ensemble ses derniers instants de bonheur. Pour sa petite fille, Billi, née en Chine mais élevée aux Etats-Unis, le mensonge est plus dur à respecter. Mais c’est aussi pour elle une chance de redécouvrir ses origines, et l’intensité des liens qui l’unissent à sa grand-mère.

l'Adieu - afficheDirectement inspirée d’une histoire de famille vécue par la réalisatrice-scénariste Lulu Wang, la véracité des faits, ‘’basée sur un mensonge réel’’, et la double culture de la réalisatrice sont des atouts incontestables dans la mise en scène qui donne lieu à une approche pertinente et authentique de l’histoire.

Le résultat est une émouvante comédie dramatique offrant une réflexion sur le deuil, la notion d’honnêteté, le poids des traditions, les conflits culturels et le déracinement. On fait face à des situations ambiguës et incertaines.

L’un des points forts est la manière dont sont positionnés les personnages en fonction du pays. Dans les séquences new-yorkaises, Billi est au centre de tout. En revanche, les scènes chinoises sont plus déroutantes. Alors que nous nous attendons à voir la grand-mère en place centrale, puisqu’elle est la raison de cette réunion familiale de dernière minute, il n’en est de rien. Tous les personnages se fondent dans un collectif ou l’individualité est quasiment inexistante.

Le contraste Occident-Orient se manifeste à travers ces représentations de l’individu au sein du groupe social.

Noubliez pas de cliquer sur les photos pour les améliorer.

Billi et Nai NaiAwkwafina interprète superbement Billi, une jeune femme sino-américaine déchirée entre deux cultures. Drôle, émouvante et très attachante, elle est superbement accompagnée de la tendresse complice de Zao Shuzhen, Nai-Nai la grand-mère et de Tzi Ma, le fils ainé venu du Japon qui se montre très digne.

Le film possède une grande qualité, c'est un mélange de pudeur constante où aucun personnage n'en fait trop avec quelques pointes d'humour très particulier sur les habitudes chinoises (les scènes du restaurant et du cimetière sont presque surréalistes). Le film est d'une grande maitrise dans les dialogues et d'un réalisme touchant. Notons aussi le naturel des comédiens et leur sensibilité qui sonnent très juste. Nous évoluons dans la modernité de la Chine, avec une vie sociale entre enthousiasme et résignation. Ce film d’une grande beauté nous parle d'amour et de dignité.

Opinion des gens :
Presse (24 titres) – 75% de positif dont 8% de 5/5 et 45% de 4/5 et en négatif 17% de passable et 8% de mauvais.
Spectateurs (17 critiques) – 71% de positif avec 6% de 5/5 et 18% de 4/5 et en négatif 23% de passable et 6% de mauvais.
Notation (250 personnes) – 98% ont aimé le film. 
Un paradoxe si nous considérons les critiques qui en sont presque marginalisées.

Nationalité : Américain, Chinois. Genre : comédie dramatique, famille, coutumes.

08 janvier 2020

Ajouter un commentaire