Harley Quinn birds of prey

La fantabuleuse histoire

Vous connaissez l'histoire du flic, de l'oiseau chanteur, de la cinglée et de la princesse mafieuse ? Birds of Prey et La Fantabuleuse Histoire D'Harley Quinn est une histoire déjantée racontée par Harley en personne – d'une manière dont elle seule a le secret. Lorsque Roman Sionis, l'ennemi le plus abominable – et le plus narcissique – de Gotham, et son fidèle acolyte Zsasz décident de s'en prendre à une certaine Cass, la ville est passée au peigne fin pour retrouver la trace de la jeune fille. Les parcours de Harley, de la Chasseuse, de Black Canary et de Renee Montoya se télescopent et ce quatuor improbable n'a d'autre choix que de faire équipe pour éliminer Roman…

Affiche birds of preyAvec la réalisatrice, Cathy Yan, Birds of Prey, s'impose comme un très bon film du DC Extended Universe. Le concept du film est intéressant : Il s'agit de l'histoire de l'émancipation de Harley Quinn (Margot Robbie), dont le  personnage de Suicide Squad vivait dans l'ombre du Joker.

Les autres visages de l'univers DC peu connus sont correctement introduits, et leurs motivations sont claires. Chacune cherche son émancipation : Montoya (Rosie Perez) face à l'autorité de ses supérieurs, Black Canary (Jurnée-Smollett-Bell) sous l'influence de Black Mask et Huntress (Mary Elisabeth Winstead) hantée par ses démons en se vengeant.

le scénario est assez fluide et agréable à suivre notamment en revenant sur des événements du passé qui impliquent des personnages que l'on avait pas remarqué avec une incidence sur la suite de l'histoire.

Comme les femmes doivent s’affranchir de l’autorité masculine, nous avons bien sûr des scènes contenant remarques sexistes et harcèlement sexuel. À cet effet, Roman Sionis, alias Black Mask, personnage riche, et assez fascinant, interprété par l’excellent Ewan McGregor est très bien écrit Le grand méchant considère les femmes comme de simples objets à son service et commet des actes tout simplement atroces et marquants. Son homme de main Zsasz joué Chris Messina est tout aussi croquignolet de sadisme.

Les chorégraphies de combats sont quasi-parfaites, avec une mise en scène et le montage particulièrement lisibles (merci à Chad Stahelski, réalisateur des trois films John Wick pour avoir supervisé ces scènes). Ce sont de grands moments de spectacle, plaisants à suivre, et impeccablement mis en musique.

Tous les acteurs sont au top avec Margot Robbie qui est véritablement habitée par le rôle, délicieusement trash et loufoque. Nous dirons donc que Birds of Prey est un film divertissant, précis et cohérent dans son écriture, travaillé dans sa mise en scène, et intelligent dans son propos, qui s'adresse autant aux néophytes qu'aux initiés. Malgré ses quelques défauts, il est aussi une relecture audacieuse du personnage.   

Opinion des gens :
Presse (14 titres) – 50% de positif dont 30% de 4/5 et en négatif 30% de passable et 20% de mauvais.
Spectateurs (240 critiques) – 70% de positif dont 20% de 5/5 et 30% de 4/5 et en négatif 14% de passable et 16% de mauvais.
Notation (1750 personnes) – 79% ont apprécié le film.

Nationalité, Américain. Genre : Action, aventure, DC Extended Universe.

10 février 2020

Ajouter un commentaire