Proxima

film de Winocour

Sarah est une astronaute française qui s'apprête à quitter la terre pour une mission d'un an, Proxima. Alors qu'elle suit l'entraînement rigoureux imposé aux astronautes, seule femme au milieu d'hommes, elle se prépare surtout à la séparation avec sa fille de 8 ans.

Affiche ProximaAlice Winocour, fascinée depuis son enfance par la conquête de l'espace, nous rappelle que l'intensité des sentiments humains est plus importante que les effets spéciaux. Elle réussit parfaitement l’équilibre entre le réalisme documentaire et l'émotion pure, symbolisée par la relation fusionnelle entre la fillette et sa mère, sans pour autant verser dans l'impudeur ou les débordements lacrymaux.

Eva Green n’a jamais été aussi bouleversante et mise à nu devant Zélie Boulant-Lemesle, qui joue la petite fille  avec un naturel stupéfiant. L’entraînement des spationautes avant leur mission, avec la participation de Thomas Pesquet, est particulièrement documenté en nous montrant les « protocoles » très détaillés sans la poudre aux yeux hollywoodienne.

La distribution internationale confirme la logique et la crédibilité du contexte présenté : Mat Dillon américain – Alexei Fateev russe – Sandra Hüller et Lars Eidenger allemand(e)s et Nancy Tate franco-britannique, sans oublier notre adorable Eva Green française.

Juste un petit bémol qui en a choqué quelques-uns avec une courte scène peu crédible, juste pour permettre une fin apaisée entre la mère et sa fille. Oui, mais bon, c’est un film avec ses codes et ce n’est pas grave.  

Ce long-métrage se veut, bien sûr, un hommage aux femmes astro-cosmo-spationautes que nous voyons défiler à la toute fin du film posant avec leurs enfants et qui nous rappelle la situation particulière de la mère dans la conquête spatiale avec la symbolique du cordon ombilical.

Un film humain, intelligent, qui n’est pas réservé aux femmes car les hommes sont bien présents, des acteurs justes et magnifiques. Ȧ découvrir sans réserve.

Opinion des gens :
Presse (35 titres) – 97% de positif dont 12% de 5/5 et 66% de 4/5 et en négatif 3% de passable.
Spectateurs (86 critiques) – 70% de positif dont 10% de 5/5 et 40% de 4/5 et en négatif 21% de passable et 9% de mauvais.
Notation (590 personnes) – 78% ont aimé le film.

Nationalité : Français, Allemand. Genre : Conquête spatiale sous l’angle humain.

4 décembre 2019

Ajouter un commentaire