A couteaux tirés

suspense policier de Rian Johnson

Célèbre auteur de polars, Harlan Thrombey est retrouvé mort dans sa somptueuse propriété, le soir de ses 85 ans. L’esprit affûté et la mine débonnaire, le détective Benoit Blanc est alors engagé par un commanditaire anonyme afin d’élucider l’affaire. Mais entre la famille d’Harlan qui s'entre-déchire et son personnel qui lui reste dévoué, Blanc plonge dans les méandres d’une enquête mouvementée, mêlant mensonges et fausses pistes, où les rebondissements s'enchaînent à un rythme effréné jusqu'à la toute dernière minute.

Affiche à couteaux tiresAvec « À Couteaux Tirés », Rian Johnson réalisateur et scénariste, nous concocte une délicieuse comédie policière bourrée d’humour, d’astuce et de malice. Toutes les caractéristiques de ce genre de policier typique d’Agatha Christie sont là afin que le spectateur soit le personnage et l’acteur principal en ayant toutes les cartes en main et donc le pouvoir d’élucider l’énigme !

Sauf que nous ne sommes pas le fameux et farfelu détective Benoît Blanc tout en fausse dilettante joué par le brillant et incroyable Daniel Craig ! En fait, l’intrigue n’est pas si simple qu’elle le paraît entre cette famille, de pseudo aristocrates, mal éduquée qui se tire dans les pattes, et cette jeune fille, mélange de confidente et d’infirmière jouée par la succulente Ana De Armas qui s’en tire pas mal du tout au milieu de tous ces rapaces.

La belle surprise vient d’une distribution top niveau avec une touche d’exotisme et d’originalité pour chacun où Jamie Lee Curtis est impeccable de froideur, Toni Collette est décalée au possible et Chris Evans est excellent.

Le scénario original de Johnson nous offre une intrigue savamment élaborée de ses prémices à son dénouement et il prend un malin plaisir à déjouer nos attentes. Citons juste pour exemple la série d'interrogatoires introductive qui aurait dû nous mettre dans la peau du détective pour nous laisser juges de la véracité des témoignages. Mais non, à la place, nous sommes projetés vers les différents suspects en nous faisant découvrir leurs plus viles faces cachées qui nous conduisent à la possible culpabilité de chacun.

Nous sommes baladés entre la vérité et les faux-semblants avec une dextérité absolument irrésistible et un art de brouiller les pistes indiscutables. Il ne restera donc plus à  notre délicieux détective très perspicace que de reconstituer le puzzle en entier, tout en plaçant pile poil l’ultime pièce manquante que nous n’avions pas vu venir.

En plus nous nous amusons de l’ambiance british de ce manoir avec ses décors incroyables, et toutes ces petites histoires croustillantes qui concernent cette famille particulièrement perverse. Un film malin, drôle, intrigant qui est un vrai plaisir des yeux et des oreilles, et où surtout notre esprit est trituré et mis à rude épreuve, mais nous en redemandons.

Opinion des gens : Presse (21 titres) – 95% de positif dont 10% de 5/5 et 62% de 4/5 et en négatif 5% de passable. Spectateurs (180 critiques) – 90% de positif dont 14% de 5/5 et 50% de 4/5 et en négatif 6% de passable et 4% de mauvais. Spectateurs (1500 personnes) – 82% ont aimé ce film.

Nationalité : Américaine. Genre : Policier, drame et comédie.

2 décembre 2019

Ajouter un commentaire