Cœurs vaillants

Film librement inspiré de l'histoire

Cœurs Vaillants  retrace l’odyssée de 6 enfants juifs cachés pendant la guerre, partis trouver refuge là où personne ne pense à aller les chercher... dans le château et le parc du domaine de Chambord, au milieu des œuvres d’art cachées du Louvre. À cœur vaillant rien d’impossible...

La résistante sauve des œuvres d artLa grand-mère de Mona Achache était une enfant cachée pendant la guerre. La réalisatrice, scénariste et actrice nous confie : « Elle me racontait ses récits d'enfant cachée. Cela a été mon point de connexion avec cette histoire terrible : je me souviens de ses émotions contrastées, entre son insouciance d'enfance et, en même temps, ce qu'elle me restituait de la terreur, de l'horreur. J'étais fascinée par cette ambivalence. Je me suis dit : c'est ça la puissance de l'enfance, c'est de garder cette insouciance, cette force, quel que soit le contexte. »
Le personnage incarné précisément par Camille Cottin est lui aussi librement inspiré d'une figure historique réelle.  « Ma première inspiration, c’est Rose Valland, conservatrice au musée du Jeu de Paume et figure de la Résistance, connue pour avoir contribué à la sauvegarde des œuvres spoliées par les nazis en France.
Rose était par ailleurs lesbienne, libre-penseuse et émancipée. »
« Regarder l’histoire à hauteur d’enfant forge un récit historiquement incomplet  J’ai rêvé un film qui puisse un peu éclairer la route des spectateurs, qui leur donne la curiosité et l’envie d’en savoir davantage. »
Coeurs vaillants afficheAlors bien sûr, Camille Cottin n’est toutefois pas le personnage de Rose Valland, de même que les enfants ne sont pas des personnages de la vraie vie. Comme le montre l’image, il est certain que Camille Cottin s’est inspirée de Rose Valland dans son interprétation tout simplement magnifique. Et que la parfaite direction d’acteurs des enfants a aussi été aidée par la grand-mère de Mona Achache qui hélas décèdera peut avant la sortie du film.
C’est elle qui avait dit à sa petite fille, que ses lectures pendant sa cachette, étaient les Cœurs vaillants le titre du film.
Exceptionnellement je ne parlerai pas de l’opinion des gens, seulement 8 titres de presse et 10 critiques spectateurs !!!
Il est vraiment dommage que ce film n’ait pas bénéficié d’une vraie promotion et de ce devoir de mémoire qui nous rappelle que les guerres même actuelles sont entachées de crimes contre les civils et les enfants.
Alors je ne souhaite qu’une chose. Respect pour l’histoire et les héros de l’ombre car Rose Valland a permis dès 1945 de faire restituer plus de 60 000 œuvre d’art volées aux victimes de la Shoa. Mais ceci est une autre histoire.
Et je recommande ce film traité comme un conte un peu ésotérique vu par les yeux des enfants.

16 mai 2022