Drunk

Oscar et César 2020 du film étranger

Affiche DrunkQuatre amis, professeurs dans un lycée, quadra et quinquagénaires un peu dépassés, décident de mettre en pratique la théorie d’un psychologue norvégien selon laquelle l’homme aurait dès la naissance un déficit d’alcool dans le sang.
Faisant preuve d'une rigueur prétendument scientifique, ils relèvent ensemble le défi (dans la sphère privée et/ou professionnelle), chacun espérant que sa vie sera meilleure.
Si, dans un premier temps, les résultats sont encourageants, la situation dérape rapidement, et échappe à leur contrôle.

D'après Christophe Caron de La Voix du Nord : À partir de ce postulat extravagant, Thomas Vinterberg signe le bouleversant portrait de quatre hommes accablés par les blessures qui se cachent derrière leur monotonie. Mads Mikkelsen est impérial.
Je rajoute que tous les acteurs et même les plus jeunes ont bénéficié d’une parfaite direction d’acteurs

Grâce à l’intelligence scénaristique de Tobias Lindholm et à sa mise en scène nerveuse, Thomas Vinterberg signe une tragicomédie existentielle qui passionne du premier au dernier plan de cette farce mélancolique. Il se positionne dans un environnement social qui pointe combien ces profs, censés être des figures d’autorité pour leurs élèves et leurs enfants, se trouvent envahis depuis longtemps par une mollesse et une monotonie s’apparentant à une grave crise existentielle.

Tobias et Thomas excellent à croquer l’allégresse qui gagne les personnages à mesure qu’ils s’enfoncent dans leur spirale alcoolique. Ils atteignent une empathie inédite en nous maintenant constamment en prise avec ses quatre antihéros assez pathétiques par le biais d’un riche travail sensoriel :
les bruits entêtants de liqueurs qui coulent et les verres qui s’entrechoquent exaltent ainsi les désirs libérateurs des quatre hommes tout en dépeignant les tragiques engrenages de leur addiction.
Drunk distille son ambivalence morale jusque dans une mémorable séquence (qui nous fait penser au bouquet final d’un feu d’artifice) aux airs de comédie musicale et qui cristallise toutes les nuances de l’ivresse au son du grisant « 
What a Life » de Scarlet Pleasure qui a été sacré meilleur groupe musical en 2017 et meilleur titre de son album en 2018 au Danemark.
Un film qui plait aux cinéphiles, mais pas que…

Avis des gens
18000 personnes ont vu le film sorti en 2020.
Critiques : 260 personnes - 95% de positif avec 19% qui ont adoré et 51% qui ont aimé et en négatif 5% ont détesté.
Notation : 3430 personnes - 78% ont adoré ou aimé, 22% ont été déçus.

Prix
Le film a reçu de nombreux prix dont l’Oscar et le César du meilleur film étranger et plusieurs prix d’interprétation pour Mads Mikkelsen.

01 juin 2021

Ajouter un commentaire