Roger Carel

Réquisitoire du 12 novembre 1980

Monsieur le président,
Mesdames et messieurs les jurés,
Public adoré

Roger Carel photo montageDans le livre sublime de Karl Marx " La Dame aux camélias " (Die Louloute mit das Kamelia), mais est-ce bien de Karl Marx ?
Ô incertitude ! Nous ne savons rien, mesdames et messieurs les jurés, pauvres fourmis misérables que nous sommes.
Nous ne savons pas si Dieu nous regarde, si l’apocalypse est proche et même si c’est Nantes qui va gagner ce soir contre Vierzon !

En tout cas dans ce livre sublime, l’auteur ne cessait de glorifier la nécessaire amitié franco-allemande que le misérable Carel Roger ne cesse de ridiculiser sciemment dans une débauche d’hystérie convulsive antigermanique primaire.
L’amitié franco-allemande est le plus sûr garant de la paix en Europe " écrivait Schopenhauer.
Mais depuis, les ennemis viscéraux de cette amitié se sont déchaînés contre l’idée d’une grande Europe qui irait de Berlin à Perpignan et de Bonn à Nice, tandis qu’au sud de la Loire, après dissipations des brumes matinales, les éclaircies domineront sur l’ensemble de nos régions avec cinq degrés à Paris et six à Rouen tandis qu’à Nantes, Vierzon bat Nantes 3 à 0.

Donc c’est clair, Roger Carel est coupable. La preuve !
Lors de la signature de l’armistice solennel de 1918 Roger Carel avait été choisi comme interprète dans le wagon du train Corail le Capitole Brest-Béziers ou l’atmosphère était chargée.
Face aux plénipotentiaires allemands, les généraux français ne pouvaient contenir une légitime fierté.
C’était une magnifique victoire avec du sang plein les rivières et pratiquement autant de morts des deux côtés : le pied !

Face à face, ennemis d’hier, copains de casino demain, collabos après-demain, l’atmosphère était tendue mais pas vraiment désastreuse car on était finalement entre gens du même milieu qui partagent de siècle en siècle, le même goût pour la musique de chambre, le champagne et les concours d’équitation internationaux.
La guerre ne l’oublions pas est faite par des gens qui ne se connaissent pas et qui s’entretuent, pour le compte de gens qui se connaissent mais ne s’entretuent pas. "

L’accusé Carel ici présent aurait pu facilement détendre l’atmosphère, grâce à sa paire de langues, mais il n’en fit rien.
Quand l’officier prussien vaincu s’approcha des représentants de la France pour prendre congé et dit : " 
Guten Abend meine Herren. " Roger Carel traduisit : " Tu vas voir ta gueule en 40, eh, patate. " Bonjour l’ambiance !!!

Alors même si par la suite l’accusé s’est quelque peu amendé, je demande à l’encontre de Roger Carel une peine de vingt ans de prison militaire, avec obligation  de perfectionner son accent russe afin qu’il puisse faire la voix de Brejnev au journal de Gicquel quand les Soviétiques auront gagné la Troisième Guerre mondiale.

Nota benêt -  Roger Carel : Ce comédien de théâtre a donné sa voix à tellement depersonnages de dessins animés qu'il peut se mettre cinquante noisettes dans la bouche sans les avaler et grimper à toute vitesse en haut d'un arbre en remuant sa queue touffue.

Étonnant non !

Ajouter un commentaire