Skier à Lyon

C'est fini : nous ne skierons plus à Lyon !

Télésiège la SarraLa descente de la Sarra, sur les pentes de Fourvière a été inaugurée par Louis Pradel, le maire de Lyon le 29 novembre 1964.
Cette piste de ski imaginée par Tony Bertrand, adjoint aux sports est devenue une réalité. Perchée à 280 mètres d'altitude avec une pente à 20%, la piste mesure 300 m de long pour 30 m de large avec un tapis en fibres synthétiques. et la station dispose d'un télésiège de moniteurs de vestiaires et un système d'éclairage permet de skier à la nuit tombée.

La Sarra skieurN'oubliez pas de cliquer sur les photos pour mieux les visualiser

Avec une fréquentation en constante progression, les chiffres sont impressionnants : 270 000 entrées payantes par an.
Au total, plus de deux millions de remontées mécaniques ont été comptabilisée de 1964 à 1973.

Malgré ce succès populaire, l'équilibre financier peine à être assuré car le tapis qui sert de piste finit par s'user rapidement.
Initialement de couleur bleue, il est remplacé en 1973 par un nouveau revêtement blanc comme neige.

De plus, face à des accidents répétés, la piste est fermée en 1975 dans l'attente de trouver un matériau plus résistant et moins dangereux. Les chutes causaient des brûlures aux skieurs et de nombreux doigts se sont brisés en voulant s'accrocher aux rectangles de plastique sur les côtés.

Le projet est abandonné dès 1976 par la nouvelle municipalité, laissant le domaine à l'abandon.
Il faudra attendre seize ans en 1991 pour que la piste et la remontée mécanique soit entièrement démontées pour laisser la place à l'actuel parc des Hauteurs avec son accrobranche.

Lyon fut la seule ville d'Europe à posséder une piste de ski urbaine.

Ajouter un commentaire