Sous-marin nazi piégé

Piégé par sa chasse d'eau !!!

U boot nazi

Lors d’une mission en avril 1945 en Mer du Nord pour torpiller les navires alliés près des côtes britanniques, le jeune capitaine du U-1206 de type VIIC, Karl-Adolf Schlitt jubile.
Son U-boot est capable d’opérer jusqu’à 230 mètres de fond. Et il possède une arme secrète : des toilettes high-tech. Car, à bord des sous-marins, l’évacuation des eaux usées est un colossal défi technologique.
Les Alliés avaient fait le choix d’installer une fosse septique dans leurs sous-marins, et stockaient donc les eaux usées pendant toute la durée de la mission. Les Allemands avaient pris de l’avance technologique en équipant leurs U-Boots d’un système de délestage des déchets organiques qui permettaient de tirer la chasse même sous haute pression.
Les déchets étaient acheminés vers une série de sas sous pression, puis renvoyés dans les mers comme «
une sorte de torpille de caca ». L’U-boot naviguait donc plus léger. L’ingénieux système était tellement complexe qu’un opérateur était formé sur chaque sous-marin pour s’assurer de l’ordre exact dans lequel les valves devaient être ouvertes et fermées pour que les eaux partent dans la bonne direction.

Ce jour-là, 14 avril, pris d’une envie pressante, le capitaine, décide d’aller satisfaire ses besoins, mais il n’a pas été formé au maniement du système de chasse. Il appelle un ingénieur à l’aide.
Malencontreusement, celui-ci actionne la mauvaise pompe, déversant accidentellement un torrent d’eaux usées et d’eau de mer dans le sous-marin, touchant les moteurs électriques, provoquant alors une réaction chimique dégageant du dioxyde de chlore.
L’équipage doit faire rapidement surface pour ne pas périr asphyxié ; malheureusement pour lui il se trouve à quelques miles des côtes écossaises, il est rapidement attaqué par l’aviation britannique qui tue plusieurs hommes.
Le capitaine ordonne l’abandon du navire qu’il saborde, et les membres de l’équipage furent capturés.

Dans son rapport, le capitaine notera que 36 membres de l’équipage atteignirent la côte écossaise à bord de canots pneumatiques, trois marins périrent en essayant de regagner le rivage sur une mer agitée et dix furent embarqués à bord d’un sloop britannique.
Winston Churchill disait que la menace des U-Boot allemands était la seule chose qui l’ait vraiment effrayé au cours de la guerre.
Peut-être l’aurait-il été un peu moins s’il avait pu prévoir que leurs W.C. étaient de son côté !

Le capitaine Schlitt est mort en 2009 à 91 ans.

16 décembre 2020

Ajouter un commentaire