La Guêpe et l'Abeille

Fable XV livre 5

La Guêpe et l'AbeilleDans cette fable Florian  dénonce le mésusage des épées, les armes portées par les nobles.
Leur épée devait rester au fourreau et ne servir que pour leur défense ou secourir une personne en détresse, mais à l'époque nombreux étaient les duels provoqués par des nobliaux qui étaient vaniteux et insolents ; ils s'attaquaient surtout à ceux qui leur paraissait faible.

De nos jours c'est le problème du port d'arme aux Etats-Unis où les querelles privées ont bien souvent une issue fatale.
C'est aussi la dénonciation des hommes violents par Renaud lorsqu'il dit : Femme je t'aime parce que la vue d'une arme à feu, fait pas frissonner tes ovaires.

Fable revisitée par Fabulgone

En zieutant une abeille butinant une fleur,
La guêpe s'en approcha et dit :" Bonjour ma sœur ! "
Je n'suis pas ta frangine, je t'en demande pardon,
Nous n'avons pas ensemble élevé les bourdons.

Grimpe pas au cocotier, fait pas ta mijaurée,
Ne suis-je pas comme toi, un bel insecte ailé,
Hyménoptères toutes deux, nous sommes de la famille
Avec un dard pointu qu'est pas d'la pacotille.

C'est bien ici qu'ça craint, répliqua notre abeille,
Il est vrai que notre arme est en tout point pareille
Mais son usage diffère pour chacun de nous deux.
Toi tu attaques à coups d'arguments fallacieux,
Tandis que moi j'essaie de repousser l'offense.
Insolent tu provoques, moi je joue la défense.

11 avril 2021

Ajouter un commentaire