Genèse d'une Rose sa carte d'identité

Des géniteurs d'exeption

La rose Guignol est magnifique, comment pourait-il en être autrement, elle est le croisement de :
Rose Gilles de BrissacRose Laetitia CastaLa rose Gilles de Brissac, un noble (duc) amoureux des fleurs et de la nature, créateur du jardin floral d'Apremont dans l'Allier en 1976 et de (
toujours cliquez sur les images)
La rose Laetitia Casta, mannequin, égérie de Jean-paul Gautier, actrice de cinéma et de théâtre, réalisatrice. Elle a été le buste de Mariane et est depuis 2016 ambassadrice de l'UNICEF France.
On ne pouvait réver mieux pour représenter notre marionnette lyonnaise, mais lisez ci-dessous, le très beau et riche discours de Pierre Orard, obtenteur et créateur de la rose Guignol

Discours de Pierre Orard le 20 juin 2019

Avant d’entrer dans des considérations techniques ou génétiques, je tiens à remercier le Président Truchet, et plus largement les Amis de Lyon et de Guignol, d’avoir accepté que l’une de nos créations porte le nom de GUIGNOL.   
Nous sommes d’autant plus conscients de la portée symbolique de ce baptême, que nous sommes les derniers rosiéristes lyonnais à exercer notre activité sur le territoire de la métropole de Lyon. En effet, nos serres d’hybridation et nos pépinières sont situées sur la commune de FEYZIN. Je tiens d’ailleurs à saluer la présence parmi nous de Martial ATHANAZE, 1er adjoint au Maire de Feyzin.  
Je tiens également à remercier la personne qui nous a mis en relation avec les Amis de Lyon et de Guignol, et sans laquelle ce baptême n’aurait pas été possible. Cette personne, c’est Pierrick Eberhard, journaliste, ancien rédacteur en chef du Progrès et qui, à force de conférences et d’ouvrages très documentés, est devenu le spécialiste de l’histoire de la Rose à LYON.  
D’un point de vue génétique, la variété GUIGNOL ® Orabrica est issue d’un croisement effectué en 2014, à partir de deux variétés lyonnaises : la variété GILLES DE BRISSAC ® Dorella, de notre collègue DORIEUX, et la variété LAETITIA CASTA ® Meilampario de nos collègues MEILLAND.

Faire un croisement consiste à déposer sur le pistil de la fleur mère, le pollen de la fleur choisie comme père. Si la pollinisation réussit, on obtient un fruit, duquel on extrait des graines. À partir du semis des graines débute un long processus de sélection en fonction de différents critères, justement dénommés critères de sélection. Il en existe deux types :

Famille Orard et la roseraie1/ les critères de sélection relatifs à la fleur
Sont alors évalués l’originalité et la stabilité du coloris, la forme de la fleur, son élégance, le nombre de pétales et bien sûr le parfum.  
Le parfum de la rose est généralement décrit par des experts issus de l’industrie du parfum et que l’on appelle des « nez ».   
L’intensité du parfum varie d’une variété à l’autre, les variétés à grandes fleurs étant davantage parfumées que les variétés à fleurs groupées ou les variétés paysagères (arbustes et couvre-sols).  
Les odeurs émises par les roses peuvent changer d’intensité et parfois de nature en fonction de l’ensoleillement et des conditions d’humidité. Enfin, il faut reconnaître que nous ne sommes pas tous égaux en terme de perception du parfum, certains ayant naturellement plus de capacité que d’autres à déceler, voire à caractériser, les fragrances des roses.   
L’obtention de roses parfumées est un art difficile, en particulier parce que plusieurs gênes interviennent. On parle alors de déterminisme polygénique.  

2/ les critères de sélection relatifs à la plante  Il s’agit là d’apprécier l’aptitude de la nouvelle variété à fleurir et refleurir (qu’on appelle remontance). On évalue également le niveau de résistance aux principales maladies du rosier (oïdium, marsoninna).   
Un critère de plante est depuis quelques années de plus en plus pris en compte par l’obtenteur : la compacité, dont découle une bonne adaptabilité à la culture en conteneurs.  
Sur le plan technique, GUIGNOL® Orabrica est un rosier à grandes fleurs. Les roses sont élégantes, leur coloris est un déploiement de nuances de rose clair. La fleur est délicatement parfumée.   
La plante, résistante et florifère, pousse à une hauteur d’environ 0.80m. Nous recommandons une distance de plantation de 0.50m, soit une densité de plantation de 5 plants /m2. 

Nous espérons bien sûr, qu’avec toutes ses qualités, la rose GUIGNOL, idéalement positionnée à la confluence du culturel et du cultural, connaîtra en terres lyonnaises le même succès que la marionnette à laquelle elle rend hommage. 24 avril 2020

Ajouter un commentaire