horloge Charvet - suite

De 2015 à 2019 - mise en conformité

2015 – Depuis quelques temps, la presse a consacré plusieurs articles sur certaines pendules ornant les édifices de la ville qui ont subies une véritable cure de rajeunissement. Après la pendule de la Loge du Change, il a été question de celle de la gare Saint-Paul, puis plus récemment de la restauration et de la réinstallation de la pendule de la prison Saint-Joseph qui hier rythmait la vie des prisonniers et qui demain rythmera le temps des étudiants de la Faculté Catholique de Lyon. Comment ne pas penser à la  pendule qui agrémente depuis 1852 la rue de la Poulaillerie.

Mecanisme des marionnettesLe Comité des Amis de Lyon et de Guignol attira une nouvelle fois, l’attention du maire de Lyon. Suite à cela, Gérard Collomb transmit notre requête à Jean-Dominique Durand en charge du Patrimoine. Fin avril, nous fumes invités à l’Hôtel de Ville pour participer à une réunion de travail permettant d’aborder  le devenir de notre célèbre horloge. Les responsables des différents services en charge du dossier sont tout à fait conscients que le projet de restructuration traîne en longueur.

Durant ces longs mois, ils n’ont pas perdu de vue le projet, mais le retard est surtout lié aux problèmes administratifs dus aux propriétaires du mur où se trouve accolée l’horloge ce qui provoque des contraintes techniques particulièrement compliquées à solutionner.

La Ville de Lyon, propriétaire de ladite dite horloge, souhaite tout naturellement régler cette affaire. Mais il faut du temps au temps et ce n’est pas à cette pendule qu’il faut le démontrer ! Néanmoins, une solution est envisagée qui consisterait à déplacer l’horloge pour la fixer contre un mur dont la ville est seule propriétaire. Gadagne arrive pour le moment en tête des lieux choisis ce qui nous agrée, d’autant que ces illustres bâtiments abritent, entre autres, le Musée international de la marionnette. Mais là, encore, la ville se doit d’obtenir impérativement auprès des services en charge des Monuments Historiques les autorisations nécessaires à sa nouvelle implantation…

Nous restons vigilants sur l’avancement du dossier et surtout, souhaitons-le, des travaux.
2019, marque pour la Société des Amis de Lyon et Guignol, les hommages au 250e anniversaire de la naissance de Laurent Mourguet créateur de la marionnette emblématique Guignol. Avant la cérémonie du 3 mars 2019 au monument Mourguet, le Comité a tout d’abord organisé la
conférence de Paul Fournel, le meilleur spécialiste de la famille Mourguet et de Guignol. Puis le 2 mars ce fut la pièce la plus célèbre de Laurent Mourguet Le Déménagement présentée par la compagnie  « Daniel Streble, Guignol un Gone de Lyon ».

Le 3 mars, jour de la naissance de Laurent Mourguet, eut lieu la cérémonie d’inauguration officielle du 250e anniversaire. Parmi les intervenants, Jean-Dominique Durand adjoint au patrimoine déclara entre autres  « L’horloge  Charvet, ce morceau de bravoure horlogère qui témoigne de l’histoire horlogère de Lyon devrait bientôt trouver sa place  sur le mur extérieur sud de l’hôtel de Gadagne ». Enfin, la phase restauration est inscrite dans la 4e Convention Patrimoine Ville/Etat, présentée au conseil municipal de 23 septembre 2019.
Nous approchons du dénouement.

Ȧ suivre ! 13 juillet 2020

Ajouter un commentaire