Episode 14

La requête

« Vise la poupée ! Elle a le dargeot idéal. La rondeur est belle,
son va et vient est réglé comme le balancier d’une horloge et la fermeté n’est pas discutable. »
San Antonio – Le gala des emplumés

Où la Belle quémande une perm’ pour rejoindre son daron et la Bête accepte.

Un soir, alors qu’ils se tapaient une coinche, la Belle fixa ses jolies mirettes dans les calots de Gros minet. Il pigea qu’elle baignait dans la confiote et avait une pleurante à formuler, mais qu’elle avait le traczir de jacter. Il posa doucement sa grosse paluche toutes griffes rentrées sur la paluche de la minette en jabillant :
" N’ai pas les foies et crache le morceau, je suis prêt à esgourder ta requête. Je n’suis pas le mauvais zig, tu le sais bien ! "

La Belle se lança dans la baille et déballa sa salade :
" Voilà trois mois que je suis au château. Tout ce que je souhaite, tu te casses le bonnet pour me l’offrir. Je serais une vraie punaise des bois si je chougnais, mais mon vieux est en ce moment un peu seulabre et ce serait le panard, si tu me refilais une petite perm’ pour aller y coquer la miaille. Je ne resterais qu’une huitaine avant de repiquer à la sauce et revenir pour respecter ma promesse. "

La Belle et l'anneauLa Bête opina du bonnet (comme expression, c’est plus doux à lire que branler du chef qui peut prêter à confusion et te faire censurer) :
« Ben voilà la gosse ! C’n’était pas la peine de te cailler le raisin et d’en faire un frometon. C’est vrai que je me sens bien comme dans mes charentaises à te bigler tous les jours, et que cette baraque sera bien tristounette sans Tézigosse, mais j’n’ai pas le cœur à priver une fillasse de voir son dabe. » Puis sortant de la fouille de son futal un anneau, il jacta : 
" Je te refile cette bagouze. Ce soir avant de te plumarder, tu la mets à ton index de la main droite et quand tu sortiras des bras de Morphée, tu te retrouveras dans ta piaule chez ton paternel. Pour revenir il te suffira de glisser la bagouze à ton index gauche et tu feras le trajet en sens inverse jusqu’ici. Pendant ton absence, je poireauterai sans me faire de suif et je compte sur Ta pomme pour ne pas me poser un lapin. Car si tu ne revenais pas, je plierai les cannes et filerai rejoindre la camarde. De toute façon, je n’aurai pas de rebiffe contre Toi. "

" Ne te montes pas le bourrichon mon Gros Matou, je te ferai pas d’entourloupe. Dans huit jours, je serai de retour. "

La Belle se leva pour lui taper la bise et ce soir là, il ne lui posa pas sa question habituelle.
T’en connais, Toi, des blaireaux comme cézigue ? La grande classe, non !

Avant de se pieuter, elle glissa la bagouze de son index gauche à son index droit et rejoignit Morphée aussitôt. Comme prévu, le lendemain matin, elle se retrouva sous sa couette, dans sa piaule chez son paternel, moins luxueuse qu’au château, mais y paraît que c’est toujours mieux un petit chez soi qu’un grand chez les autres (c’est ce que les mistons racontent, car personnellement, je n’cracherais pas sur l’occase d’un grand chez moi et je n’vais pas me prendre le gadin si c’est riquiqui balayette chez les autres…).
Au pied du pucier, un grand coffre était posé sur une table basse. Il contenait toute une collection de fringues de luxe. Décidemment, se dit-elle, le monstre est plus humain et sympa que la majorité des mectons que l’on dit normaux. Pour pas frimer, elle choisit la tenue la plus simple dont elle se loqua après une bonne douche. Puis, elle prit soin de cloquer l’anneau dans un écrin qu’elle rangea dans le tiroir du chevet à coté de son baladeur MP3.
C’est alors que…

Fin de l’épisode à suivre

Que se passe-t-il ?

Réponse A – La Bête entre dans la piaule en riant et dégoisant : « Poisson d’avril, t’es toujours au château dans une piaule que j’ai aménagé à l’identique de celle chez ton père ».
Réponse B – Le prévôt du village et deux argousins, viennent se saisir d’elle et la conduire au bûcher. Prévenus de sa téléportation elle est considérée comme une sorcière.
Réponse C – Son paternel intrigué par le bruit, toque à sa porte demandant « Qui est là ? »
Réponse D – La Fée Bleue crache le morceau et lui dit que la Bête est sous l’emprise d’un charme et il suffit de dire oui à la demande en mariage pour qu’il redevienne un prince, mais ce doit être un mariage blanc.

Nous sommes en avril, je pencherai bien pour le poisson.

En mots et expressions nouveaux à rajouter au dictionnaire, nous avons :
Baigner dans la confiote – la confiture s’est collant et donc l’expression est le contraire de baigner dans l’huile, se sentir coincé, mal à l’aise.
Cailler ou se cailler le raisin - c’est faire peur ou se faire peur, être anxieux.
Cloquer – nous avons vu donner ou jeter, mais c’est aussi mettre en sécurité.

Plumarder (se) - s’emploie aussi bien à la forme pronominale avec ‘’se’’ que sans ; on peut aussi dire je vais plumarder pour je vais me coucher.
N’hésitez pas à consulter le Glossaire.

20 avril 2020

Ajouter un commentaire