épisode 4 - le levier

une stratégie payante

Un bon buveur boit bien le vin qu'il déguste
et un bon buvard boit bien l'encre qu'il sèche.
Pierre Dac - Avec mes meilleures pensées

Où Bic va éviter un conflit et ce sera le premier jumelage et les prémices d'Intervilles
En ces temps reculés de la préhistoire, la vie était rude.

Les tribus entre elles ne connaissaient pour la plupart que la loi du plus fort. Quand leurs routes se croisaient, c'était en général, l'affrontement. Les vaincus prêtaient alors allégeance aux vainqueurs et ils intégraient le camp victorieux, ce qui permettait de compenser les pertes subies de part et d'autre.

Ce jour là, une tribu s'approcha de la grotte où vivaient nos amis. Ils étaient armés de pieux et de massues et leur intention belliqueuse était annonciatrice d'un combat imminent. Bic dit à son chef:
"Ne bougez pas, je vais leur lancer un défi."
Sans attendre la réponse, il se dirigea vers le camp adverse qui manifesta bruyamment pour l'impressionner. Il ne se démonta pas et déclara:
"Voyez là-bas, le rocher près des arbres. Si je le soulève du sol, je serai déclaré vainqueur. Si j’échoue, avec mes compagnons, nous nous rendrons à vous sans combattre."

Le chef du camp adverse accepta. Au vu de la taille du rocher, il se disait que le gringalet n'avait aucune chance de réussir.
LevierBic s'approcha du bloc de pierre qui mesurait un peu plus d’un mètre de hauteur et large comme s’il pouvait le prendre entre ses bras. Mais il devait bien peser cinq à six fois son poids. Il posa devant, à quelques pas de ce bloc, une pierre plate qui arrivait à la hauteur de son genou. Puis, il se rendit à l'orée du bois où il ramassa une grande branche de bouleau, bien droite épaisse et bien solide qui se terminait en forme de fourche. Il creusa de chaque côté du rocher un espace pour que la partie fourche se cale bien contre lui comme l’emprisonnant. La branche formait alors le côté d’un triangle comme l’hypoténuse d’un triangle rectangle, le sol et Bic étant les deux côtés de l’angle droit. Et bien sûr la partie de la branche était pour un cinquième jusqu’à la pierre plate sur laquelle elle reposait et les quatre cinquième arrivaient à la hauteur de son torse.
Il se saisit de la partie haute de la branche la poussant fermement sur le bas. Devant les yeux ébahis des spectateurs, le gros rocher se souleva du sol. Les belligérants stupéfaits déposèrent leurs armes et acceptèrent de se soumettre à la tribu de Bic. Le chef arrivé près de Bic, le félicita.

Il s’approcha du chef de la tribu adverse en lui annonçant qu'il leur laissait la liberté.
"Je souhaite que nous fassions alliance et soyons désormais amis. Nous nous rendront visite dans nos campements respectifs. Au lieu de nous battre, nous pourrions organiser des jeux de compétitions de plein air juste pour le plaisir en terminant la journée, quels que soient les vainqueurs, par un repas en commun des chants et des danses. Pour ce soir, vous êtes nos invités."

Les deux tribus acquiescèrent joyeusement et se congratulèrent les uns les autres.
Ce jour-là, Bic avaient découvert le principe du levier et l'art de la stratégie. Avec le chef, ils avaient instauré le premier jumelage entre tribus. Ils venaient de créer les premiers jeux d'Intervilles.

Un petit pas pour l’homme, un grand pas pour l’humanité.

Ajouter un commentaire