Une Fifi Brindacier dans le siècle

Dernier chapitre

Où Astrid Lindgren deviendra célèbre comme romancière ainsi que dans l’adaptation de films et de série télévisée et son engagement politique fut à la hauteur de cette belle personne.

Après avoir retravaillé Ur-Pippi (sur les conseils de son éditrice Elsa Olenius), Fifi Brindacier remporta le 14 septembre 1945 le concours du meilleur livre de jeunesse des éditions Raben & Sjögren. L’ouvrage sera édité le 17 novembre après un intense travail de markéting de son amie éditrice.

Cliquez sur l'image pour la rendre plus lisible

Fifi couvertureLe succès et la notoriété littéraire allait grandissant. Le livre sera lu à la radio pendant plusieurs semaines en 1946, avant de devenir une pièce de théâtre pour enfants qui tourna à guichets fermés.

Dans les années 50 et 60, Astrid fut une des premières en Scandinavie à comprendre l’utilisation des moyens de diffusion autre que le papier, pour véhiculer une histoire. Elle écrivit des scénarios pour la radio et le cinéma qui devinrent des best-sellers. Ses ouvrages ont tout de suite connu le succès et de bonnes critiques, elle gagna ainsi rapidement plusieurs prix littéraires.

Dans Les Enfants de Bullerby et Nous, à Saltkråkan, elle raconte la vie d'un groupe d'enfants (et d'adultes) dans des régions suédoises de province. Karlsson sur le toit se déroule en plein centre de Stockholm pendant les années 1950. Ronya, fille de brigand, raconte l'aventure de Ronya et Rik, deux amis qui ne devraient pas l'être. Avec Mio, mon Mio et Les frères Cœur-de-Lion, elle s'approche des pays imaginaires et des aventures autour du thème du bien et du mal, ainsi que de l'amitié.

Son personnage né en 1923 Emil, un petit garçon turbulent et farceur mais avec un cœur en or, qui grandit dans une ferme à la fin du XIXe siècle connaîtra comme Fifi, un succès international dans les années 70.
Rajoutons que 35 films vont être tirés de ses romans ainsi que des séries télévisées dont Karlsson sur le toit, qui se déroule en plein centre de Stockholm pendant les années 1950 et qui connut un succès particulier en Russie.

Astrid Lindgren ne se contentait pas de faire des lectures publiques, elle se rendait dans les écoles, participait à des conférences ou des séminaires et répondait aux invitations nationales et internationales pour les Salons du livre.
Elle devint coéditrice et directrice du département des livres de jeunesse de la maison Raben & Sjögren de 1947 à 1970. En 1967 elle crée le Prix Astrid Lindgren pour récompenser chaque année un auteur de littérature jeunesse.

De 1976 à 1997 elle s’impliqua dans les questions de société en qualité de journaliste politique, se penchant aussi bien dans la politique fiscale, que le nucléaire, la pédopornographie, la fermeture des bibliothèques que le bien-être des animaux, l’Union européenne, l’écologie… Fin 1976 elle contribua à la chute du gouvernement social-démocrate d’Olof Palme pour lequel elle votait depuis 1930. Elle jugeait la politique fiscale injuste qui pénalisait ceux qui réussissaient, sans s’attaquer aux vrais riches du pays et la société était devenue bureaucratique et arbitraire.

Statue à stockholmEn 1978 elle reçut le prix de la Paix des libraires allemands et en 1994, le Right Livelihood Awards pour son action envers les droits des enfants.

Lorsqu’elle mourut le 28 janvier 2002, ses cendres eurent droit à un enterrement digne d’une Reine ou d’un Chef d’Etat. Il eût lieu le 8 mars, la Journée internationale des femmes.

Suite à son décès, le gouvernement créa le Prix commémoratif Astrid Lindgren, le prix littéraire le plus important en termes pécuniaires au monde, réservé à la littérature pour l’enfance ; son montant de 5 millions de couronnes suédoises correspond à environ 550 000 euros.

De son vivant  en 1996, Hertha Hilfon la célèbre sculptrice, avait réalisé une superbe statue en bronze, à l'extérieur de Junibacken sur l'île de Djurgården, à Stockholm.

Fin

Ce portrait est une ébauche  de l'excellentte biographie de Jens Andersen traduite par Alain Gnaedig parue aux éditions Gaîa qui se lit comme un roman car la vie de l'auteure n'a pas été un long fleuve tranquille.
De même les bibliothèques possèdent les ouvrages de Fifi et Emil et je conseille leur lecture pour vous plonger dans l'univers d'Astrid Lindgren.

Ajouter un commentaire