Jørn Riel

Jørn Riel est né au Danemark le 23 juillet 1931. Parti avec l’expédition de Lauge Koch en 1950, il a vécu 16 ans au Groenland. De ce séjour, il tirera le versant arctique de son œuvre littéraire, dont la dizaine de volumes humoristiques des Racontars arctiques (dédié pour une part à Paul-Emile Victor qu’il a côtoyé sur l’île d’Ella, pour l’autre à Nugarssunguaq, sa petite-fille groenlandaise).
La série des racontars suite de fictions brèves évolue au fil des ouvrages car les personnages sont toujours des héros – ou anti-héros magnifiques : les derniers trappeurs du nord-est du Groenland, paumés hâbleurs, écrivain de pacotille, tireur myope, philosophe de comptoir devant un imbuvable tord-boyaux, bourrus, bienveillants, tous amoureux de cet être cruellement absent de la banquise, la femme. Ils sont introduits peu à peu et les histoires suivantes font de nombreuses allusions aux aventures précédentes. La psychologie particulière de chaque personnage se dégage peu à peu, comme l'évolution de leur situation, liée à l'histoire de ce bout du Groenland.

Il convient donc de les lire de préférence dans l’ordre de parution même si dans le désordre ils sont très acceptables. Il est facile de se les procurer, que ce soit chez les libraires classiques ou d’occasion ou sur internet.

Au-delà du rire, parce que tous ses livres sont de nature à dérider les plus mélancoliques, c’est bien toute une nouvelle vision du monde « rafraîchissante sans mauvais jeu de mots », que nous offre Jørn Riel.

Commençons les "racontars" :