Desproges Encore des nouilles

Chroniques culinaires

«Devant mon incapacité à fabriquer des bibliothèques ou des porte-revues, je me suis mis à la bouffe.»

Cette citation de Pierre Desproges donne le ton. Ce livre reprend avec bonheur, les chroniques culinaires qui parurent dans la revue  bourgeoise et bien élevée " Cuisine et vins de France ". Il paraissait impossible de convaincre la direction du mensuel d'y faire figurer cette rubrique décalée et improbable de celui qui était alors la star irrévérencieuse des cabarets, de la radio et du petit écran. C'était sans compter sur le talent et le pouvoir de persuasion d'Elisabeth de Meurville journaliste culinaire, qui parvint à convaincre sa direction et Pierre Desproges. Leur collabaration dura de septembre 1984 à novembre 1985.

Rassemblées pour la première fois en volume, (Editions les Echappés) accompagnées de textes qui ont trait à la cuisine, à l'amour de Desproges pour la chair et la chère, ces chroniques sont sublimées par les dessinateurs de Charlie Hebdo : Cabu, Catherine, Charb, Luz, Riss, Tignous et Wolinski,

Je vous laisse vous régaler avec entre autre "le paté de sardines à la desprogienne", "la cigale melba", "l'aquaphile", Jonathan Paxabouille inventeur du pain pour saucer,... 

Ajouter un commentaire