Midway

Roland Emmrich propose

Après la débâcle de Pearl Harbor qui a laissé la flotte américaine dévastée, la marine impériale japonaise prépare une nouvelle attaque qui devrait éliminer définitivement les forces aéronavales restantes de son adversaire. La campagne du Pacifique va se jouer dans un petit atoll isolé du Pacifique nord : Midway. L’amiral Nimitz, à la tête de la flotte américaine, voit cette bataille comme l’ultime chance de renverser la supériorité japonaise. Une course contre la montre s’engage alors pour Edwin Layton qui doit percer les codes secrets de la flotte japonaise et, grâce aux renseignements, permettre aux pilotes de l’aviation américaine de faire face à la plus grande offensive jamais menée pendant ce conflit

Affiche MidwayLe réalisateur Roland Emmerich a bien orienté son film sur le scénario de Wes Tooke en centrant l’histoire sur le porte-avion Enterprise, le fleuron de la flotte américaine de la guerre du Pacifique où les deux camps devaient à tout prix détruire les porte-avions ennemis.

Nous suivons donc l’histoire de plusieurs officiers ou aviateurs embarqués sur ce bateau. C’est plus brut et moins glamour que le Pearl Harbour de Michael Bay, ce qui rend les scènes de combats crédibles où nous voyons que les zéros japonais étaient plus performants que les chasseurs américains, lesquels étaient paradoxalement limite « kamikazes ».

La première partie est bien consacrée à la genèse et les enjeux de cette bataille cruciale pour chacune des deux armées. Emmerich respecte l’histoire sans fantaisies inutiles et sans tomber dans la caricature patriotique souvent chère aux blockbusters de l’Oncle Sam. Ici le camp japonais est lui-aussi filmé avec humanité, ils ont eu leurs moments de gloires, et sont, au même titre que leurs adversaires, des humains cherchant avant tout à survivre et à vaincre pour leur patrie.

Parmi les personnages principaux nous pouvons reconnaître : Dennis Quaid, Woody Harrelson, Aaron Eckhart, Patrick Wilson, Ed Skrein ou Luke Evans, un casting haut de gamme. Restituer sur écran géant des batailles aéronavales est toujours compliqué, mais Emmerich réussit son coup, c’est propre, jamais foutoir, toujours intense et jamais trop long.

« Midway » sait nous faire respirer quand il le faut et ne se contente pas d’enchaîner les scènes de combat. Point faible, les personnages (aviateurs) sont un peu caricaturaux car on ne s’inquiète ou on ne s’émeut pas réellement pour eux, dommage car ils sont pourtant sympathiques. On comprend cependant les motivations personnelles de chacun, qu’il s’agisse des officiers ou des soldats, comme celles des deux nations qui s’affrontent.

En résumé, nous dirons que ce film nous apprend beaucoup de choses, avec le mélange d’un peu de romantisme et un souci de reconstitution, qui en font une jolie réussite et une belle réalisation esthétique sans héroïsme dégoulinant ou traitement manichéen de l’histoire. Alors oui, « Midway » n’est pas exempt de tout reproche, mais il reste un bon film de guerre.

Opinion des gens :
Presse 15 (articles) – 87% de positif dont 47% de 4/5 et en négatif 7% de passable et 6% de mauvais.
Spectateurs (175 critiques) – 75% de positif dont 20% de 5/5 et 28% de 4/5 et en négatif 16% de passable et 9% de mauvais.
Notation (1070 personnes) – 78% ont aimé ce film.

Nationalité : Américaine. Genre : Action, Histoire, Guerre du Pacifique.

17 novembre 2019

 

Ajouter un commentaire