Désobéissance civile

Un mouvement pacifiste

Jane Fonda prix LumièreAmoureux du cinéma, j’ai eu la chance de croiser Jane Fonda actrice et productrice de cinéma, récipiendaire du prix Lumière au festival Lumière en octobre 2018. Une grande Dame du septième art et qui a toujours été engagée politiquement : contre la guerre du Vietnam, pour les droits civiques des afro-américains et militante féministe pacifique pour l’égalité des droits des femmes.

Madame Françoise Nyssen, ministre de la Culture avait alors déclaré :
" Je me réjouis de l’hommage que le festival a choisi de rendre cette année à l’un des plus grands noms de l’histoire du 7e Art : l’inégalable Jane Fonda. Le prix Lumière vient saluer une artiste hors du commun, mais aussi une grande humaniste, infatigable militante de la paix et activiste des droits des femmes. Elle offre un modèle à des générations entières. Nous avons besoin d’engagements comme les siens."

Un an plus tard, je rejoins cet avis et  j’ai souhaité rendre hommage à la pugnacité de Jane Fonda qui chaque vendredi devant le Capitole, siège du congrès, endosse son manteau rouge devenu un symbole, pour alerter l’opinion sur le changement climatique. Rappelons qu’il est interdit de manifester même pacifiquement devant le bâtiment.

Jane arrestation le 1er novembre 2019Inspirée par la militante de seize ans Greta Thunberg, Jane Fonda, l’actrice octogénaire s’illustre tous les vendredis dans les rues de la capitale pour protester contre la crise du changement climatique.

« Nous essayons de sauver la planète, l’humanité», a expliqué l’actrice. Les scientifiques nous disent qu’il ne nous reste que onze ans pour faire quelque chose d’incroyablement difficile, à savoir, ralentir le changement climatique. Cela affecte chaque aspect de nos vies et de notre planète.»

Au cours du dernier mois, avec d’autres militantes, toutes pacifiques, Jane Fonda a déjà été arrêtée trois fois pendant ces manifestations, passant même une nuit en prison. En cas de nouvelle arrestation, elle risque une peine conséquente.

Prête à tout pour sauver la planète, Jane Fonda a évoqué la possibilité de passer son 82e anniversaire derrière les barreaux.

«Le 20 décembre tombe un vendredi, a-t-elle déclaré. Je fête mes 82 ans le 21 décembre, donc cela dépendra de mon avocat. Cela m’est égal d’être arrêtée, a précisé l’actrice. Ce qui importe, c’est que les gens entendent le message et fassent preuve de désobéissance civile, car cela va être de plus en plus nécessaire. Il va falloir s’y habituer, sortir de notre zone de confort (...). L’enjeu est bien trop important.»

Elle précise : "les policiers font leur travail, ils obéissent aux ordres sans brutalité. Ils me respectent, je les respecte."

Bravo Madame, vous restez un modèle pour toutes les générations

19 novembre 2019

Ajouter un commentaire