Portrait de la jeune fille en feu

drame, histoire de Céline Sciamma

1770. Marianne est peintre et doit réaliser le portrait de mariage d’Héloïse, une jeune femme qui vient de quitter le couvent. Héloïse résiste à son destin d’épouse en refusant de poser. Marianne va devoir la peindre en secret. Introduite auprès d’elle en tant que dame de compagnie, elle la regarde.

Affiche de jeune fille en feuCéline Sciamma, réalisatrice et scénariste, nous propose un très beau film sur la naissance du désir. En costumes d’époque il est d’une rare modernité.

La lumière et les mouvements des corps permettent de traduire sur un plan cinématographique le travail du portrait.

Heloise et MarianeLa vive intelligence des deux personnages, leurs échanges sensuels et intellectuels, la douceur d’une solidarité féminine plus fondamentale que la passion, sont d’un haut niveau.

Cliquez sur les images pour les améliorer

La photographie est superbe et l'interprétation d'Adèle Haenel (Héloïse) et de Noémie Merlant (Marianne) est sobre, subtil et efficace.

SophieJ'ai apprécié aussi le rôle de la jeune domestique Sophie jouée par Luàna Bajrami qui apporte une petite histoire complémentaire tout en faisant inverser à un moment les comportements maîtresse/servante : c’est Héloïse qui prépare le repas et Sophie qui brode.

Soulignons la métaphore illustrée par le mythe d’Eurydice et Orphée ou ici Marianne ne transgresse pas les interdits en acceptant dans la souffrance, de perdre Héloïse.

Rajoutons la beauté de cette ile de Bretagne sauvage qui rajoute en intensité la passion par les flots tumultueux en bord de rivage.

Pour la bande son, nous avons aimé la digression du chœur polyphonique de femme, comme L’été de Vivaldi. Un film joyeux par la parenthèse affective que vivent Marianne et Héloïse, une œuvre toute en nuances et en silences, bref, un excellent film féminin, beau, doux et puissant.

Mention spéciale à Claire Mathon directrice de la photographie

Opinion des gens :
Presse (35 titres) – 94% de positif dont 20% de 5/5 et 57% de 4/5 et en négatif, 3% de passable et 3% de mauvais.
Spectateurs (75 critiques) – 77% de positif dont 22% de 5/5 et 34% de 4/5 et en négatif 12% de passable et 11% de mauvais.
Notation (500 personnes) – 82% ont aimé ce film.

Nationalité : France. Genre : Historique, Drame social, Passion romantique.

20 septembre 2019

Ajouter un commentaire