Perdrix

Comédie romantique d'Erwan Le Duc

Pierre Perdrix vit des jours agités depuis l'irruption dans son existence de l'insaisissable Juliette Webb. Comme une tornade, elle va semer le désir et le désordre dans son univers et celui de sa famille, obligeant chacun à redéfinir ses frontières, et à se mettre enfin à vivre.

PerdrixErwan Le Duc nous offre une petite pépite, une fantaisie romantique et déroutante, au charme fou, entre tendresse et burlesque. Le côté hurluberlu est un savoureux mélange de douceur et d’ironie avec des pointes d’humour de sincérité et toujours une grande pudeur.

Un premier film fou et mélancolique, porté par la grâce de ses deux acteurs principaux qui se sont fondus avec un merveilleux naturel dans cet univers singulier.
Ce duo éclatant est formé par Maud Wyler une extraordinaire comédienne qui obtient ici un vrai premier rôle alors qu’elle est le plus souvent cantonnée à des seconds rôles. Elle nous prouve toute l’étendue d’un talent véritablement protéiforme. Swann Arlaud révélé par Petit paysan où il obtint en 2018 le césar du meilleur acteur confirme sa capacité d’être à la fois un personnage tranquille tout en montrant une grande fantaisie pleine d’originalité.
Fanny Ardant qui joue la mère de Pierre, en forçant sur son accent particulier par autodérision ; elle est bouleversante et parfaite en veuve inconsolable.
Nicolas Maury qui joue Julien, le frère de Pierre, est génialement atypique en biologiste spécialiste en ver de terre, et il est touchant dans l’amour qu’il porte à sa fille Marion, ado en quête d’émancipation, interprétée par la charmante et rafraîchissante Patience Munchenbach.

Le gros point fort de ce film au scénario original et surprenant réside dans les dialogues philosophico-humoristiques très percutants. Les dialogues excellemment bien écrits et les répliques font souvent mouche grâce à une mise en scène précise.

La bande-son est tout aussi parfaite pour accompagner les plans séquences qui se succèdent sans temps morts. Mention spéciale aux décors naturels de ce tournage dans cette magnifique région des Vosges, entre Gérardmer et Plombières-les- Bains, qu'on voit trop rarement à l'écran.

Ce premier long métrage est un bijou qui nous fait retomber en amour avec le cinéma... Une comédie réjouissante où il est doux d’aimer, romantique, fantaisiste existentialiste qui en déroutera certains mais qui en ravira d’autres, et qui sort la comédie française des chemins balisés.

Opinion des gens :
Presse (29 titres) – 93% de positif dont 10% de 5/5 (ce qui est très rare) et 66% de 4/5 et en négatif 4% de passable et 3% de mauvais.
Spectateurs (83 critiques) – 70% de positif dont 8% de 5/5 et 40% de 4/5 et en négatif 12% de passable et 18%  de mauvais.
Notations (400 personnes) – 78% ont aimé ce film.

Nationalité : France. Genre : comédie romantique mélange de poésie et de burlesque.

19 août 2019

Ajouter un commentaire