Never grow old

western de Ivan Kavanagh

Un charpentier et entrepreneur de pompes funèbres irlandais Patrick Tate vit avec sa jeune famille à la périphérie d’une petite ville sur la route de la Californie pendant la ruée vers l’or de 1849. La vie y est dure mais paisible jusqu’à l’arrivée de Dutch Albert et sa bande de Hors-la-loi qui va tout faire basculer et l’obliger à protéger sa famille…

Affiche neverL'irlandais Ivan Kavanagh nous propose l’histoire, avant la Guerre de sécession, d’une petite ville aux portes de la Californie tiraillée entre les deux extrêmes d'une Amérique en plein gestation.

D’une part nous avons le puritanisme protestant, une dictature religieuse de façade incarnée par le pasteur et d’autre part nous assistons à l’émancipation et la soif de liberté par la débauche avec l'arrivée de trois chasseurs de primes en ville, menés par Dutch Albert, John Cusack habillé en noir en permanence pour signaler qu'il est très méchant.

L’image et la photographie, volontairement sombre, glauque et boueuse, est figurative de l’histoire.

Emile Hirsch, Patrick Tate charpentier/croque-mort, va naviguer pétri de contradictions entre l'arrivée de nouveaux profits pour le bien de sa famille et le mal à l'état pur qu'il se met à servir contre son gré. Audrey incarnée par Déborah François, la femme d'origine française de Tate qui accepte le dogme religieux, symbolise la force des figures féminines qui sont mise en avant tout en étant réduites à n’être que des objets de convoitise pour les yeux des hommes. Mais, l'alchimie entre Emile Hirsch et Déborah François est incontestable.

Ce film a le mérite d’être efficace dans la montée en puissance des événements sordides qui amène son héros à embrasser de plus en plus sa part obscure et les conflits internes qu'elle entraîne. La mise en scène véhicule une tension omniprésente et se concentre sur l'évolution du dilemme intenable pour son héros, avant l'explosion qui sera inévitable avec une dernière partie, partagée entre violence et émotion, très réussie.

"Never Grow Old" est un western de qualité, efficace et passionnant par sa portée qui mêle le sort intime de ses personnages à la grande Histoire et au destin de toute une nation. Certaines scènes peuvent toutefois heurter la sensibilité de spectateurs (le sermon du pasteur sur les indiens ou la pendaison).

Opinion des gens :
Presse (15 titres) – 60% d’avis favorables dont 40% de 4/5 et en négatif 20% de passable et 20% de mauvais.
Spectateurs (20 critiques) – 75% de positif dont 30% de 4/5 et en négatif 20% de passable et 5% de mauvais.
Notation (150 personnes) – 92% ont aimé ce film.

Nous voici une fois de plus dans la divergence entre les critiques qu’elles soient professionnelles ou non et l’avis d’un public qui exprime juste un sentiment spontané.

Nationalité : Irlande. Genre : Western, action, drame

09 août 2019

 

Ajouter un commentaire