La chute du président

action de Ric Roman Waugh

Victime d’un coup monté, Mike Banning, agent des services secrets, est accusé d’être le cerveau d’une tentative d’assassinat envers le président américain, Allan Trumbull. Poursuivi par le FBI, il va devoir combattre pour survivre et trouver l’identité de celui qui menace la vie du président…

Affiche la chute du presidentLe réalisateur Ric Roman Waugh est d’abord un cascadeur très prisé dans les années 90 avant de se tourner vers le scénario et la réalisation dès les années 2001. Ce qui explique l’excellence des cascades de ce film.

C’est un film d'action à l'américaine, avec un scénario ultra classique et sans surprise, bonne histoire, bonne morale, grands acteurs.

Malgré un scénario léger, où en quelques minutes, les habitués auront identifié les traitres et les méchants, la vraie surprise de ce film vient avec l’apparition de Claig Banning, le père de Mike excellemment incarné par Nick Nolte détonant.

Nick NolteUn père fuyant et parano, rendu fou par la guerre, qui va sauver la situation ainsi que remonter le niveau du film et créer des fous rires et pour sûr, il mérite bien des applaudissements.

Gérard Butler, notre charismatique super héros patriote, se montre ici plus humain, fragilisé par ses années de service.

Dans cette relation "père-fils", assez émouvante, Butler apporte sa touche personnelle, à savoir, une humanité profonde et une rage de vaincre absolue.

La réalisation est très efficace, avec juste ce qu'il faut de style et de rythme. Sur le fond le film est plus nuancé et intéressant que les précédents, notamment dans sa critique du côté va-t-en-guerre des USA et de tous ces journalistes politiques modernes qui n'en ratent pas une pour accuser la Russie dès que quelque chose ne va pas.

Rajoutons que Morgan Freeman est toujours aussi parfait en s'adaptant à tous les rôles  qu'il incarne.

Un très bon film d’action, sans vraiment de suspense et qui s’adresse à tous ceux qui apprécient ce genre de cinéma sans prise de tête sans recherche de cohérence et de crédibilité comme par exemple la spectaculaire attaque de drones destructeurs qui fait un massacre en ne laissant en vie que la cible programmée. Oui mais bon, c’est rigolo, c’est du troisième degré.

L’opinion des gens, ci-dessous, n’est pas inintéressante et montre bien que nous ne sommes pas dans un film d’auteur ou de cinéphiles confirmés. Le public venu, pour sa grande majorité, s’était auto-ciblé.

Opinion des gens :
Presse : seulement quatre titres, film boudé par la presse ; logique car c’est très américain, mais pas si nul que ça, et toujours premier au box-office nord-américain.
Spectateurs (55 critiques) – 71% de positif avec un surprenant 15% de 5/5 et 16% de 4/5 et donc 40% de 3/5. En négatif : 14% de passable et 15% de mauvais.
Notation (420 personnes) – 90% ont aimé ce film.

Vu l’absence de la presse, les personnes qui sont venues savaient à quoi s’attendre (cahier des charges rempli), donc pas beaucoup de déçus. Depuis sa sortie le 23 août aux États-Unis et au Canada et le 28 août en France, Allemagne, Espagne, Italie, le film a déjà presque doublé son budget.

Nationalité : États-Unis Genre : Action

31 août 2019

Ajouter un commentaire