Inséparables

comédie déjantée de Varante Soudjian

Mika, un petit escroc, a fait un rapide tour en prison, où il a fait la connaissance de « Poutine », un détenu cinglé et imprévisible. Sitôt sa peine purgée, il décide de repartir à zéro et de refaire sa vie. Alors qu’il s’apprête à épouser la fille d’un riche homme d’affaires, son passé le rattrape : Poutine débarque sans prévenir ! Mika va vite réaliser qu’on ne se débarrasse pas aisément d’un tel boulet...

Affiche InséparablesAprès Walter qui sortait des sentiers battus et avait réalisé un joli score avec 375 000 entrées, ce deuxième long métrage de Varante Soudjian, réalisateur et scénariste nous surprend avec une comédie délirante qui repose principalement sur les épaules (massives) d’Alban Ivanov qui nous interprète un repris de justice totalement déjanté et imprévisible au sobriquet de Vladimir Poutine et qui ne supporte pas plus l’impolitesse des gens, que celle des « canards ».

Il est impressionnant dans ses réactions foldingues et touchant dans son amitié inconditionnelle. Une des dernières « bagarres » est dantesque, digne de Tex Avery avec zéro mort et pas de sang. Le scénario n’est volontairement pas crédible par sa loufoquerie et c’est sans doute ce qui plait le plus.

Ahmed Sylla est tout aussi atypique en escroc sympathique, baratineur, pusillanime et versatile. L’alchimie fonctionne bien entre les deux « copains ».

Petit clin d’œil à Judith El Zein, toujours aussi craquante, professionnelle juste et sobre ; je l’avais appréciée dans Walter, les deux Papa et Maman ou Supercondriaque. Nous avons donc un petit film très divertissant et qui nous fait oublier pendant un moment, la réalité peu souriante de notre monde actuel. Il s’adresse bien aux spectateurs qui vont au cinéma pour passer un bon moment et se moquent bien d’être moqués.

Opinion des gens :
Presse – seulement quatre titres et donc non significatif si ce n’est que c’est un petit film qui n’est pas pire que les Tuches au niveau de l’absurde.
Spectateurs (72 critiques) – 78% de positif dont 26% de 5/5 et 27% de 4/5 et en négatif 17% de passable et 5% de mauvais.
Notation (400 personnes) – 85% ont aimé ce film.

Avec déjà 264 000 entrées pour une première semaine, il connaîtra sûrement un deuxieme petit succès public.

Nationalité : France Genre : comédie loufoque

07 septembre 2019

Ajouter un commentaire