Hobbs and Shaw

Franchise de Fast and Furious - intermède

Depuis que Hobbs, fidèle agent de sécurité au service diplomatique des Etats-Unis, combatif mais droit, et Shaw, un homme sans foi ni loi, ancien membre de l’élite militaire britannique, se sont affrontés en 2015 dans Fast & Furious 7 ; les deux hommes font tout ce qu’ils peuvent pour se nuire l’un à l’autre. Mais lorsque Brixton, un anarchiste génétiquement modifié, met la main sur une arme de destruction massive après avoir battu le meilleur agent du MI6 qui se trouve être la sœur de Shaw. Les deux ennemis de longue date vont devoir alors faire équipe pour faire tomber le seul adversaire capable de les anéantir.

Affiche hobbs and shawPour faire patienter les fans de Fast and Furious, le réalisateur David Leitch nous propose en intermède, la confrontation entre le duo de gros bras dont Dwayne Johnson et Jason Statham sont les deux vedettes principales, histoire de nous faire découvrir plus en profondeur ces deux personnages que tout oppose, Luke Hobbs et l'ancien militaire Deckard Shaw.

Nous ne sommes donc pas dans une suite de la franchise ce qui va en contrarier plus d’un car le scénario n’a rien de commun avec les huit premiers opus. Mais reconnaissons que cette histoire nous rend les deux costauds plus humains et fragiles et nous n’allons pas bouder les magnifiques paysages des iles Samoa pays d’origine de Hobbs.

Sur le plan des chorégraphies, des scènes d’action et des cascades qui sont spectaculaires et dantesques, reconnaissons que la crédibilité n’est pas le point d’orgue. Mais c’est bien ce que nous aimons, alors laissons notre cartésianisme à la maison.

Le seul petit bémol sont les disputes entre Luke et Deckard, qui se veulent drôles, mais qui sont un peu trop répétitives et immatures ; nous pouvons nous croire par moments dans une cour de récrée de classes primaires. Dommage !

Par contre et c’est la vraie plus-value de ce long métrage, ce sont les deux nouveaux arrivants.
Tout d’abord l’l'immense acteur Idris Elba et sa moto complètement incroyable qui prête avec brio ses traits a Braxton un anarchiste génétiquement modifié qui s’avère un adversaire de premier choix pour nos deux héros. Un méchant qui aurait pu être plus employé, mais qui est parfait.
Et surtout la talentueuse et ravissante Vanessa Kirby, que j’avais aimée dans Mission Impossible Fallout ; Elle campe à merveille Hattie Shaw la sœur de Deckard et se révèle un personnage féminin forte et charismatique. Elle arrive à prendre toute sa place entre les costauds du film.
Bien sûr, j’apprécie toujours les petites apparitions d’Helen Mirren, qui est peu la Ma Dalton de la famille Shaw !

Au final, l’incursion de la science-fiction, n’est pas déplaisante et l’autodérision de Dwayne Johnson reste bien présente et je rajoute le petit clin d’œil à l’excellent film Braquage à l’italienne de 2003 où jouait Statham ; David Leicht nous montre la Mini-Cooper rouge pilotée par Charlize Theron. Ce film remplit les codes du genre et nous offre en prime de petits caméos amusants si l’on reste bien assis jusqu’à la fin du générique. Oubliez quand même Fast and Furious, si vous êtes fans.

Opinion des gens :
Presse (22 titres) – 73% de positif (eh oui !) même s’il n’y a que 18% de 4/5 et en négatif 23% de passable et 4% de mauvais.
Spectateurs (200 critiques) – 66% de positif dont 17% de 5/5 et 25% de 4/5 et en négatif 15% de passable et 19% de mauvais (la déception des fans !).
Notation (1250 personnes) – 66% ont aimé ce film.

Nationalité : États-Unis. Genre : Franchise, Action, une touche de science-fiction.

10 août 2019

 

Ajouter un commentaire