C'est quoi cette mamie

comédie burlesque de Gabriel Julien-Laferrière

Après deux ans de joyeuse colocation, la tribu des 7 demi-frères et sœurs doit quitter le grand appart’ avant la rentrée. Alors que chacun part en vacances pour l’été avec ses parents respectifs, Gulliver, le petit dernier, est envoyé tout seul chez sa grand-mère au bord de la mer. Mais l’excentrique Mamie Aurore n’est pas une baby-sitter comme les autres et préfère faire la fête plutôt que de garder son petit-fils… Le reste de la troupe décide de venir à sa rescousse. C’est le début d’une nouvelle révolution. Elle voulait se la couler douce… Ils vont lui mener la vie dure !

Affiche c est quoiGabriel Julien-Laferrière  nous propose une petite comédie estivale dominé par l’humoriste Chantal Ladesou, excellente dans un rôle de grand-mère extravagante qui va se laisser attendrir par ses sept petits-enfants.

Ce n’est pas très subtil, mais c’est rythmé par l’humour corrosif de la comédienne qui nous semble jouer ici son propre rôle. Mêler la comédie avec la thématique de l’éclatement multiple de la cellule familiale était une gageure. Le fait de se désintéresser du discours social pour préférer le burlesque déjanté rajoute à notre plaisir.

Si les acteurs adultes (Julie Gayet, Lucien Jean-Baptiste, Philippe Katrine,…) sont un peu écartés sans qu’ils déméritent, c’est surtout parce que le jeu et la solidarité des enfants prédomine dans cette histoire. Une véritable alchimie se dégage au-delà de leurs actions individuelles, pour construire un vivre-ensemble respectueux de l’identité profonde de chacun. D’hétérogène ils refondent un socle homogène, une famille vraiment recomposée.

La grand-mère, la grande adolescente foldingue qui refuse de vieillir et d’être appelée mamie, se place malgré elle au cœur de cette cellule familiale fragmentée par les divorces et pourtant réunie, le temps d’un été.

Le scénario est mince et n’évite pas les facilités et les outrances et c’est vrai que si on n’aime pas l’actrice, il vaut mieux s’abstenir. Mais si nous savons où nous allons, disons que le contrat est rempli, c’est drôle, un petit divertissement sans prétention, et n’oublions pas que le cinéma est un art populaire avec un peu de magie pour nous faire rêver même dans l’absurde.

Mais c’est à chacun de se faire son opinion, n’hésitez pas à lire plusieurs critiques et visualisez la bande-annonce.

Opinion des gens :
Presse (seulement huit titres) – 38% de positif, 37% de passable et 25% de mauvais.
Spectateurs (44 critiques) – 75% de positif dont 23% de 5/5 et 18% de 4/5 et en négatif 14% de passable et 11% de mauvais.
Notation (250 personnes) – 60% ont aimé ce film.

Nationalité : France. Genre : comédie, famille, société

8 août 2019

Ajouter un commentaire