Tanguy, le retour

comédie d'Étienne Chatilliez

16 ans plus tard, Tanguy, qui a maintenant 44 ans, revient chez ses parents avec sa fille Zhu sous le bras car Meï Lin l’a quitté. Catastrophés de voir leur "tout-petit" dans cet état, Paul et Édith font tout pour lui redonner goût à la vie, sans réaliser que ce faisant, ils tressent la corde pour se pendre. Car Tanguy recommence à se sentir bien chez ses parents…

Affiche TanguyÉtienne Chatilliez (Tatie Danielle, Le bonheur est dans le pré...), nous propose avec le retour de Tanguy, la suite du premier opus qui avait  flirté avec les trois millions et demi d’entrées en 2001.

Malgré l’abattage des acteurs et notamment de Sabine Azéma, André Dusselier et Eric Berger, nous ne pensons pas que ce long métrage rejoindra le premier volet. Le côté un peu caricatural et exagéré des tentatives du couple pour inciter leur fils à quitter le nid est peu crédible. Il n’était pas non plus nécessaire d’affubler les parents, d’un égoïsme bourgeois trop marqué et d’handicaps physiques (arthrose et prostate) un peu trop appuyés et répétitifs.

Dommage, car l’idée de départ n’était pas mauvaise ; cette histoire d’arroseur-arrosé se laisse regarder avec indulgence et le capital de sympathie envers les trois principaux protagonistes n’est pas entamé.

Nous aurions cependant aimé un peu plus d’esprit vachard à la Tsilla Chelton et de pugnacité façon Isabelle Nanty où dans ce film, Tatie Danièle, les sentiments n’étaient pas exclus entre les deux adversaires plus peste l’une que l’autre.

Je conseille ce film aux fans de Sabine Azéma et André Dussollier qui sauvent l'honneur de ce second volet qui n’est pas complètement loupé non plus.

Opinion des gens :
Presse (16 titres) – 50% de positif dont 12% de 4/5 et en négatif 21% de passable et 29% de mauvais.
Spectateurs (164 critiques) – 30% de positif dont 4% de 5/5 et 11% de 4/5 et en négatif 25% de passable et 45% de mauvais.
Notations (750 notes) – 53% ont aimé le film ; ce qui rejoint mon avis final.

Nationalité : France. Genre : Comédie familiale.

18 avril 2019

Ajouter un commentaire