Séduis-moi si tu peux

comédie romantique de Jonathan Levine

Fred, un journaliste au chômage, a été embauché pour écrire les discours de campagne de Charlotte Field, en course pour devenir la prochaine présidente des Etats-Unis et qui n’est autre... que son ancienne baby-sitter ! Avec son allure débraillée, son humour et son franc-parler, Fred fait tâche dans l’entourage ultra codifié de Charlotte. Tout les sépare et pourtant leur complicité est évidente. Mais une femme promise à un si grand avenir peut-elle se laisser séduire par un homme maladroit et touchant ?

Long ShotJonathan Levine nous propose une comédie romantique sur l’improbable relation amoureuse entre deux êtres que rien ne rapproche. Nous pourrions classer cette histoire d’attirance des contraires dans la catégorie la belle et la bête, rien de très nouveau.

Prenons le parti d’accepter le côté conte de fées et négligeons les nombreuses invraisemblances si cela se passait dans la vraie vie. Ainsi la magie opère, car nous avons un bon scénario, deux acteurs excellents, une mise en scène soignée et de vrais seconds rôles. De plus les dialogues font mouche en égratignant intelligemment les petits arrangements douteux de ceux qui nous dirigent.

Je ne comprends pas vraiment pourquoi le titre français s’intitule « Séduis-moi si tu peux » car il n’y a aucun jeu de séduction ; l’attirance est factuelle évoluant doucement de la tendresse vers un amour plus profond. Le titre américain « Long Shot » que nous pourrions traduire par « Un Pari Risqué » correspond d’avantage au scénario car c’est Charlotte qui prend le risque de la liaison. Mais passons sur ce petit défaut sémantique.

Disons aussi que nous sommes bien dans le cadre d’une comédie américaine avec des dialogues et situations quelques fois un peu crus, difficilement traduisibles en français et qui peuvent nous paraître un brin vulgaire. D’où la VOST qui aurait été plus judicieuse. Mais ne faisons pas la fine bouche.

L’osmose entre le couple d’acteurs principaux est totale.
Charlize Theron est rayonnante et nous montre qu’elle peut être très drôle. Nous lui devons la meilleure scène du film lorsqu’elle doit affronter une situation de crise internationale, alors qu’elle s’était shootée ‘’pour voir’’ et sortait d’une fête incognito.
Seth Rogen est génial en gros nounours mal fagoté, maladroit et ancré dans ses convictions. Et c’est un excellent journaliste, très percutant, d’où son choix dans l’équipe de campagne pour l’écriture des discours.
Le personnage de l’assistante de Charlotte, Maggie, joué par June Diane Raphael (surtout actrice de séries et aussi scénariste) colle parfaitement au scénario ; elle est parfaite comme son alter-ego Tom, joué par Ravi Patel.
Petit clin d’œil aussi à O’Shea Jackson Jr, l’ami de Fred.

C'est un excellent divertissement percutant mais aussi plein d'amusement et de tendresse, une intrigue cousue de fil blanc loin d’être sotte malgré quelques traits d’humour un peu gras et bien américains qui vont surement déplaire à quelques-uns.

Opinion des gens :
Presse (24 titres) – 96% de positif dont 12% de 5/5 et 50% de 4/5 et en négatif 6% de passable.
Spectateurs (80 critiques) – 62% de positif dont 7% de 5/5 et 30% de 4/5 et en négatif 20% de passable et 18% de mauvais.
Notations (650 personnes) – 80% ont aimé ce film.

Nationalité : États-Unis. Genre : comédie romantique.

25 mai 2019

Ajouter un commentaire