Nous finirons ensemble

Comédie dramatique de Guillaume Canet

Préoccupé, Max est parti dans sa maison au bord de la mer pour se ressourcer. Sa bande de potes, qu’il n’a pas vue depuis plus de trois ans débarque par surprise pour lui fêter son anniversaire ! La surprise est entière mais l’accueil l’est beaucoup moins... Max s’enfonce alors dans une comédie du bonheur qui sonne faux, et qui mettra le groupe dans des situations pour le moins inattendues.
Les enfants ont grandi,  d’autres sont nés, les parents n’ont plus les mêmes priorités...  Les séparations, les accidents de la vie... Quand tous décident de ne plus mettre de petits mouchoirs sur les gros bobards, que reste-t-il de l’amitié ?

Affiche-Nous finirons ensembleGuillaume Canet nous offre une belle histoire, qui mêle amis, amours et emmerdes. Nous n’avons aucun souci sur le fait que les personnages soient riches ou pauvres et ils sont ici trop bruts de coffrage pour être considéré comme des bobos ; après tout, soyons tolérants, nous avons tous le droit d'aimer et d'être aimé.

Dans ce long métrage, nous voyons tant d'humanité que nous ne pouvons qu’être touchés par les tranches de vies de cette bande de copains qui se retrouvent presque dix ans plus tard. La vie est là, avec des hauts et des bas pour Max et ses amis.

Ils nous font passer du sourire (parfois du rire) aux larmes. Le film est très bien cadré avec une superbe direction d’acteurs, notamment pour les jeunes et les enfants et la bande son est excellente.

Le casting est parfait, Les acteurs ont muri, ils sont encore plus touchants et les dialogues truculents où les répliques fusent avec toujours beaucoup d'amour, d'amitié, de tolérance, de pardon et de gros mots.

Chacun a son moment de ‘’gloire’’ qu’il s’agisse de Joel Dupuch, Clémentine Baert, Pascale Arbillot, Benoit Magimel ou Marion Cotillard qui pète les plombs, Laurent Lafitte qui lui n’a pas changé en gentil gaffeur attachant, Gilles Lellouche bougon, franc et très fort en amitié.
Tout gravite autour de François Cluzet parfait en héros involontaire de ces retrouvailles et petit clin d’œil à Tatiana Goussef, impayable en nounou intransigeante surnommée Mary Poppins.
Bien sûr José Garcia  se raccroche à cette histoire pour que nous ne perdions pas de vue Valérie Bonneton toujours aussi géniale ; ils ont un petit rôle mais nous ne bouderons pas leur présence.

C’est un très joli conte moderne plein d’humour, de tendresse, de grincements de dents et un peu de frayeur. La fin est toute en douceur et légèreté avec ces sentiments profonds qui relient une bande de copains comme les parents avec leurs enfants.

Opinion des gens :
Presse (31 titres) – 55% de positif dont 35% de 4/5 et en négatif 23% de passable et 22% de mauvais.
Spectateurs (600 critiques) – 79% de positif dont 30% de 5/5 et 38% de 4/5 et en négatif 10% de passable et 11% de mauvais.
Notations (2900 personnes) – 89% ont aimé ce film.

Le cinéma est fait pour les spectateurs et donc ce film a parfaitement joué son rôle. Cela faisait longtemps que je n’avais pas assisté à une séance en fin de matinée où la grande salle était quasi comble.

Nationalité : France. Genre : Comédie dramatique, film de copains/copines.

05 mai 2019

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Les protagonistes
 

Ajouter un commentaire