John Wick 3

Parabellum opus 3

John Wick a transgressé une règle fondamentale : il a tué à l’intérieur même de l’Hôtel Continental. "Excommunié", tous les services liés au Continental lui sont fermés et sa tête mise à prix. John se retrouve sans soutien, traqué par tous les plus dangereux tueurs du monde.

Wick afficheChad Stahelski cascadeur, producteur, acteur, réalisateur, mais aussi coordinateur de cascades, passionné pour les sports de combat, instructeur à l’Académie des Arts Martiaux Inosanto (Californie), nous propose son troisième opus de John Wick.

Parabellum est spectaculaire dans ses scènes de combat, intelligent dans sa mise en scène, et suit un rythme au cordeau tout en déroulant une aventure palpitante. Le titre du film est à double entrée : s’agit-il de la citation latine exprimée dans le film para bellum qui signifie prépare la guerre ou de l’arme de poingt le revolver le plus employé dans les combats rapprochés. Qu’importe ! Le titre est bien approprié dans les deux cas.

La mise en scène de Stahelski est imaginative, les séquences de combats sont variées, originales et bien chorégraphiées, grâce à la technique du «gun-fu», ce nouveau type de corps à corps qui fusionne les armes à feu et le judo La chorégraphie des combats, les cascades et les courses poursuites, à pied, en moto ou à cheval sont toutes aussi impressionnants.

Nous avons une lisibilité de l'action où l’œil a le temps de suivre tout ce qui se passe à l'écran grâce à une caméra qui suit à la trace tout ce qui bouge, de façon dynamique et tout en finesse. Il y aussi un très bon découpage et montage des scènes. Les différents lieux utilisés sont très variés que ce soit en intérieur comme en extérieur. La luminosité et la photographie sont sublimes, ainsi que les ajouts de numérique qui se fondent bien à l'image.

Nous retrouvons avec plaisir Ian McShane, directeur du Continental et Lance Reddick le réceptionniste. Laurence Fishburne, le King est toujours aussi charismatique.
La petite nouvelle, la mauvaise, l'Adjudicatrice jouée par l’excellente Asia Kate Dillon est géniale. Et la bataille finale entre Keanu Reeves et Mark Dacascos est superbe dans son décor de pièce de théâtre moderne fait de verres et de faux semblants.
Halle Berry impeccable est une véritable valeur ajoutée. Son personnage est intéressant, même si nous aurions aimé en savoir plus, et son rôle permet une scène d’action anthologique qui nous bluffe avec ses deux bergers malinois dressés pour tuer. La scène d’action qu’elle livre aux côtés de Wick est sans doute l’une des plus marquantes du film.

Quelques caméos et une pointe d’humour noir et de dérision nous font un peu souffler. Un film à recommander aux amateurs du genre et à prendre au plus que second degré.

Opinion des gens : Presse (18 titres) – 83% de positif dont 61% de 4/5 et en négatif 17% de passable. Spectateurs (255 critiques) – 67% de positif dont 20% de 5/5 et 27% de 4/5 et en négatif 12% de passable et 21% de mauvais. Notations (1600 personnes) – 76% ont aimé ce film.

Nationalité : États-Unis. Genre : Action

27 mai 2019

Ajouter un commentaire