Chamboultou

comédie dramatique de Eric Lavaine

Béatrice célèbre avec les siens la sortie de son livre, dans lequel elle raconte l’accident de son mari qui a bouleversé leur vie. Frédéric a perdu la vue et ne peut s’empêcher de dire tout ce qu’il pense : c’est devenu un homme imprévisible et sans filtre bien que toujours aussi drôle et séduisant. Mais ce livre, véritable hymne-à-la-vie, va déclencher un joyeux pugilat car même si Béatrice a changé les noms, chacun de ses proches cherche à retrouver son personnage. Le groupe d’amis et la famille tanguent… mais certaines tempêtes sont salutaires.

Chamboultou afficheEric Lavaine, nous propose un film, tiré d’une histoire vraie, qui est à la fois dérangeant, bouleversant, touchant, émouvant et qui ne peut laisser indifférent. On aime ou on n’aime pas. Le réalisateur se montre ici moins léger que dans L’embarras du choix, Retour chez ma mère ou Bienvenue à bord et il est plus caustique, mais sans jamais jouer les moralisateurs.

Nous pouvons ne pas apprécier le côté bourgeois et BCBG dans lequel évoluent les personnages, mais c’est ce qui évite le risque de misérabilisme qui aurait plombé cette histoire qui garde son fond dramatique. Tous ceux qui ont été confrontés à la situation de devoir être accompagnants d’un époux ou d’une épouse lourdement handicapé suite à un accident savent qu’il faut une belle force de caractère pour tenir le coup. Attachons-nous donc au fond et pas à la forme pour savourer cette histoire qui est une vraie reconnaissance du courage de la personne aidante.

Nous n’oublierons pas la prestation magistrale d'Alexandra Lamy qui révèle l'étendue de son talent à la fois comique et dramatique et qui lui permet de faire un véritable festival de belles réflexions dans ce film.
José Garcia se montre très convaincant dans le registre dramatique, en faisant preuve d'un jeu qui contraste avec son impétuosité habituelle.
Le reste du casting est d’une grande qualité, où chacun contribue à l’harmonie d’une partition de haut de gamme, de Michaël Youn à Anne Marvini en passant par Medi Sadoun, Michel Vuillermoz, Anne Girouard ou Ludivine de Chastenet pour ne citer qu’eux sans occulter le talent des autres et les prestations des enfants.

Signalons la très belle musique de Lucas Lavaine qui accompagne bien le film et l’interprétation du petit morceau de la chanson de Michel berger « Lumière du jour » qui prend aux tripes.

C’est une brillante comédie drôle et émouvante que nous cautionnons et recommandons.

Opinion des gens :
Presse (18 titres) – 68% de positif dont 7% de 5/5 et 33% de 4/5 et  en négatif, 22% de passable et 10% de mauvais.
Spectateurs (136 critiques) – 78% de positif dont 23% de 5/5 et 31% de 4/5 et en négatif 10% de passable et 12% de mauvais.
Notations (650 personnes) – 85% ont aimé ce film.

Nationalité : France. Genre : comédie dramatique, famille, amis.

09 avril 2019

Ajouter un commentaire