Une femme d exception

Un film de Mimi Leder

Jeune avocate idéaliste, Ruth Bader Ginsburg vient d'avoir un enfant et ne trouve aucun cabinet prêt à engager une femme… Lorsqu'elle accepte une affaire fiscale avec son mari Martin, elle comprend qu'il y a sans doute là l'occasion de faire évoluer sa carrière. Mais elle est surtout consciente de pouvoir changer le regard de la justice sur la discrimination fondée sur le sexe. Une femme d'exception retrace les jeunes années de celle que l’on surnomme "Notorious RBG". Aujourd’hui âgée de 85 ans, elle siège à la Cour Suprême et est l’une des plus grandes figures progressistes des États-Unis.

Affiche femme d exceptionLa réalisatrice Mimi (Myriam) Leder  en s’intéressant à la première des affaires de la jeune avocate, signe un film de facture classique et sans surprise, mais qui rend bien hommage à cette femme d’exception.

Le film montre ses relations parfois difficiles avec sa fille Jane, excellente Cailee Spaeny. Dans ce long-métrage Felicity Jones, (Ruth) est parfaite  et avec Armie Hammer, qui interprète son mari, ils donnent une vraie crédibilité à ce couple lui aussi hors du commun.

L’ensemble des acteurs accompagne parfaitement cette histoire.

Un super film qui retrace l'un des combats menés par les femmes durant une certaine période ; Ce long métrage ne se laisse pas dépasser par l'aspect féministe en maintenant un équilibre entre les hommes et les femmes. Si ce qui arrive à Ruth est à la fois révoltant, émouvant et juste, cette vraie femme d'exception ne se victimise pas ; elle ne recherche pas un emploi parce qu'elle est femme mais parce que ses études, sa hargne au travail et sa volonté de changer le monde lui autorise de le demander et de l'obtenir.

Ce serait bien que ce film soit présenté à de nombreux jeunes pour montrer que s’il reste encore beaucoup de chemin à parcourir pour une vraie égalité femme/homme et je précise sur le plan des salaires, des droits civiques et de la considération, il y eut des pionnières qui ont tracé avec un courage hors normes, le début du chemin. Et je rejoins les gens d’esprit qui disent : « je suis prêt à reconnaître la supériorité de la femme si elle cessait de vouloir être l’égale de l’homme ». Autrement dit : égalité de droits et de respect tout simplement, car la complémentarité de leurs différences, est aussi une vraie richesse.

Opinion des gens :
Presse (10 titres) – 90% de positif dont 10% de 5/5 et 40% de 4/5 et en négatif 10% de passable.
Spectateurs (30 critiques) – 97% de positif dont 4% de 5/5 et 50% de 4/5 et en négatif 3% de passable.
Notation (250 personnes) – 80% ont aimé ce film.

Nationalité : États-Unis. Genre : Biopic, drame.

07/01/2019

Ajouter un commentaire