Doubles vies

comédie sociétale d'Olivier Assayas

Alain, la quarantaine, dirige une célèbre maison d’édition, où son ami Léonard, écrivain bohème publie ses romans. La femme d’Alain, Selena, est la star d’une série télé populaire et Valérie, compagne de Leonard, assiste vaillamment un homme politique. Bien qu’ils soient amis de longue date, Alain s’apprête à refuser le nouveau manuscrit de Léonard… Les relations entre les deux couples, plus entrelacées qu’il n’y paraît, vont se compliquer.

Affiche doubles viesOlivier Assayas nous présente un film très mordant sur le monde de l'édition, posant les bonnes questions sur les enjeux du numérique qui donne à réfléchir sur certains aspects de notre vie.

Ce film parle des rapports entre le numérique d'une part et l'information et l'édition traditionnelles d'autre part, mais aussi des modèles économiques, des stratégies commerciales, de l'image personnelle sur internet, du respect de la vie privée, de la vérité, de la réalité et de la fiction, des fausses nouvelles et de la manière dont tout ça modifie les relations entre les individus et notamment dans les couples.
Une réflexion très actuelle sur notre monde.

C’est intéressant, démonstratif mais sans doute un peu trop bavard et l'histoire des chassés croisés amoureux passe au second plan et nous semble finalement un prétexte.
Soulignons le jeu de tous les acteurs qui font passer ces textes.

Vincent Macaigne est une révélation ; il est réaliste dans ce rôle très masculin, fragile et ultra attachant.
Nora Hamzawi est épatante, bien à sa place ; elle apporte ici toute sa détresse intérieure et elle est très touchante.
Juliette Binoche est toujours aussi excellente dans ses relations assez édifiantes avec ses partenaires.
Guillaume Canet est réaliste dans son costume d'Alain : un éditeur brillant à la tête d'une vielle maison d’édition en quête d’évolution.
Christa Théret interprète la jeune amante d’Alain, brillante, sortie d'HEC et elle déclame ses aphorismes, typiques de la jeune qui sait tout. Son rôle n’est pas bien construit car elle est dans cette histoire en décalage avec les autres ; dommage ! car c’est une actrice talentueuse.

Ce film passe largement pour un peu froid et intello-bobo, alors qu’il est ironiquement drôle, sensible, assez objectif et nuancé en permettant l’expression de tous les points de vue. Je le recommande surtout à ceux qui apprécient la rhétorique. Un film atypique, on aime ou on n’aime pas !

Opinion des gens :
Presse (27 titres) – 62% de positif dont  4% de 5/5 et 41% de 4/5 et en négatif 9% de passable et 9% de mauvais.
Spectateurs (85 critiques) – 30% de positif dont 9% de 5/5 et 11% de 4/5 et en négatif 14% de passable et 56% de mauvais.
Notation (580 personnes) : 51% ont aimé ce film.

Nationalité : France. Genre : comédie acide, phénomène de société, édition, média, réseaux sociaux...

21/01/2019

Ajouter un commentaire