Destroyer

film de Karyn Kusama

La détective du LAPD Erin Bell a jadis infiltré un gang du désert californien, ce qui a eu des conséquences dramatiques. Lorsque le chef de la bande réapparaît, elle doit fouiller dans le passé pour se défaire de ses démons.

Affiche destroyerKaryn Kusama nous propose un très bon film. Le scénario est judicieux, efficace dans la forme et malin sur le fond. Le montage original de cette enquête bien glauque, s’effectue avec des flash-backs bien gérés qui nous dirigent habilement vers la compréhension et le dénouement.

Les musiques traversent très justement les époques et la  photographie est d'une beauté à couper le souffle.

Nicole Kidman est à peine reconnaissable, en flic solitaire, armée, dangereuse, vengeresse et passée de l'autre côté de la loi. Ravagée par l’alcool, la dépression, son personnage kamikaze ne supporte plus rien, se fait harceler, insultée ; elle tabasse tout le monde en retour tellement elle est exaspérée, se fait salement tabasser et flingue à tout va, tuant sans le moindre regret.

Malgré les très bonnes critiques en France, plusieurs médias et magazines n’ont pas signalé cette semaine dans leur rubrique cinéma la sortie de Destroyer. Le film est tellement violent, gore, noir, et totalement désespéré, que nous supposons qu’il puisse choquer et ne sorte pas partout car ce sont les vacances scolaires.

Le souci d'une sortie aussi catastrophique en France, c'est qu’il ne reste à l'affiche que dans deux salles à Lyon, UGC cité Internationale et CGR Brignais (jusqu'au 5 mars) alors qu'il est excellent.

Une leçon de cinéma magistrale de la réalisation jusqu’aux acteurs qui sont tous impeccables.

Opinion des gens : Presse (24 titres) – 64% de positif dont 21% de 4/5 et en négatif 9% de passable et 27% de mauvais. Spectateurs (22 critiques) – 61% de positif dont 4% de 5/5 et 35% de 4/5 et en négatif 26% de passable et 13% de mauvais. Notation (150 personnes) – 72% ont aimé ce film.

Nationalité : Etats-Unis. Genre : Policier, Drame, Suspense.

24/02/2019

Ajouter un commentaire