Vaiana

Animation Disney de John Musker et Ron Clements

Il y a 3 000 ans, les plus grands marins du monde voyagèrent dans le vaste océan Pacifique, à la découverte des innombrables îles de l'Océanie. Mais pendant le millénaire qui suivit, ils cessèrent de voyager. Et personne ne sait pourquoi...
Vaiana, la légende du bout du monde raconte l'aventure d'une jeune fille téméraire qui se lance dans un voyage audacieux pour accomplir la quête inachevée de ses ancêtres et sauver son peuple. Au cours de sa traversée du vaste océan, Vaiana va rencontrer Maui, un demi-dieu. Ensemble, ils vont accomplir un voyage épique riche d'action, de rencontres et d'épreuves... En accomplissant la quête inaboutie de ses ancêtres, Vaiana va découvrir la seule chose qu'elle a toujours cherchée : elle-même.

Vaiana afficheJohn Musker et Ron Clements, les réalisateurs de "La Petite Sirène" et d’"Aladin", nous proposent Vaiana, un film "écologique" plein de vie et d’humour doublé d’une quête d’identité touchante.

Ici pas de prince potentiel ni de bluette, Vaiana est une aventurière rêveuse et pugnace, à la recherche de son identité, dans une quête qui va la conduire à s’associer avec Maui un demi-dieu égocentrique, égoïste et vantard mais intérieurement fragile ce qui le rend savoureux et attachant.

Cette fois la bestiole qui suit l’héroïne, est un coq, Hei Hei, totalement idiot qui nous ravit et qui, contre toute attente, parvient à survivre envers et contre tout. Il est un très bon choix dans ce scénario classique où nous trouvons les thèmes habituels du dépassement de soi au passage à l’âge adulte avec la découverte de l’inconnu, sans oublier le maléfice qu’il faut détruire...  

Pour le décor, tout l’univers exotique a été étudié avec soin : paysages colorés, fleurs des Caraïbes, beauté de la mer et les inspirations polynésiennes sont multiples jusqu’aux références spirituelles des coutumes locales. C’est magnifique, réaliste et dépaysant !

Nous retrouvons également la marque Disney avec de nombreuses chansons. Malgré le titre qui nous donne à penser qu’il s’agit d’une histoire pour "filles", que nenni, il s’adresse aussi aux garçons et aux adultes. J’y suis allé avec mes deux petits-enfants et les gones ont été ravis.

En ce qui me concerne (j’ai un peu le syndrome de Peter Pan, le garçon qui ne veut pas grandir) je reste très bon public et conseille vivement si vous ne pouvez pas vous rendre en Polynésie, d’aller voir ce Disney ; tout y est d’un exotisme impressionnant et chaleureux.

Opinions favorables :
Presse - 88% dont 8% de 5/5 et 57% de 4/5
Spectateurs - 91% dont 27% de 5/5et 39% de 4/5

Vaiana-Maui-Hei hei

Commentaires (1)

p'tite ruine
  • 1. p'tite ruine | 26/12/2016
Très contente de partager ce moment cinéma avec toi et...le poulet est encore en vie ^^
Bises

Ajouter un commentaire