Ma famille t'adore déjà !

Comédie familiale de Jérôme Commandeur

Julien, trentenaire bonne pâte et modeste, créateur d’applications pour smartphone, est fou d’amour pour Eva, journaliste dans la presse professionnelle. Après avoir accepté la demande en mariage de Julien, Eva est obligée de le présenter à ses parents qui résident sur l’île de Ré. Au cours d’un week-end de folles péripéties, Julien va faire imploser sa future belle-famille qui ne tenait que par des mensonges et des faux-semblants...

Mafamilletadoredeja2Jérôme Commandeur nous propose une comédie simple et sans prétention sur le sujet inépuisable de la famille et la belle-famille. C’est un plaisir de retrouver Sabine Azéma et Marie-Anne Chazel qui n’en rajoutent pas et l’excellente Valérie Karsenti (Liliane la femme de José dans la série « Scènes de ménage »). Déborah François aurait pu bénéficier d’un rôle plus étoffé et mieux exploité. Pour les hommes, Jérôme Commandeur qui est aussi acteur effectue une bonne prestation un peu en retrait, laissant à Thierry Lhermitte et Arthur Dupont, les réparties les plus cinglantes, surtout pour Thierry Lhermitte, cynique et faux-cul à souhait.

Tout ceci nous donne une petite comédie, drôle (au second degré), caustique, malicieuse et tendre.
La présence d’une nounou, très sexy, apporte un petit clin d’œil en transformant les trois hommes en loup de Tex Avery, le temps d’un regard ou deux.

Ce n’est pas bien sûr « Retour chez ma mère » qui a bénéficié d’une meilleure sortie avec des critiques Presse 63% bonnes et 37% moyennes (pas de mauvaises non plus) et 75% de bonnes critiques spectateurs, mais c’est un gentil moment de détente sans prise de tête.

Très peu de critiques Presse qui ont boudé le film et donc les seules bonnes et très bonnes opinions ne sont pas significatives. Pour les Spectateurs, accueil mitigé avec 63% de bonnes opinions dont 13% excellentes ; en ce qui concerne les mauvaises, les 5% de nuls sont basées sur la mauvaise image des Rhétais qui passent dans ce film pour des « bourges friqués ». Dommage, car en fait les soi-disant Rhétais sont des parisiens installés sur l’île de Ré et... qui se moquent des parisiens !

Ajouter un commentaire