Alliés

Action, Drame, Histoire de Robert Zemeckis

Casablanca 1942, l’agent Max Vatan rencontre la résistante française Marianne Beauséjour lors d’une mission à haut risque. C’est le début d’une relation passionnée. Ils se marient et entament une nouvelle vie à Londres. Quelques mois plus tard, Max est informé par les services secrets britanniques que Marianne pourrait être une espionne allemande. Il a 72 heures pour découvrir la vérité sur celle qu’il aime.

Allies afficheRobert Zemeckis nous propose une histoire d’amour sur fond de seconde guerre mondiale où se profile  un double jeu très intense. Nous avons en toile de fond,  Brad Pitt qui est impeccable face à une Marion Cotillard follement romanesque, sublime et mystérieuse.

Alors bien sûr, nous suivons leurs péripéties dans un film de guerre un peu kitsch et pas vraiment crédible mais avec un côté rétro et surtout une véritable alchimie dans la relation entre ces deux  acteurs qui forment  un  couple particulièrement glamour. Les images un peu carte postale sont très belles comme dans un album de Tintin et nous suivons leurs aventures avec un petit pincement au cœur quand leur idylle semble tourner au vinaigre.

La réalité nous rattrape et nous en sommes presque à refuser qu’elle soit réelle. La véritable question qui se pose est : qu’aurions nous fait à leur place ?

Quoi qu’il en soit, nous passons un agréable moment, qui me fait penser aux films comme Sissi, Ghost et tous ces films qui nous font rêver car ils débordent de vrais sentiments qu’ils nous font partager.

Je le recommande à tous ceux qui ont un affect bien développé et qui ne craignent pas les belles histoires d’amour impossible. Pour les autres : ce sera peut-être une agréable surprise !

Presse : bonnes opinions 54% et quand même 9% de 5/5 et 32% de 4/5
Spectateurs : bonnes opinions 70% avec 15% de 5/5 et 31% de 4/5
Pas de nul mais 23% de 1/5 pour la presse et 11% de 1/5 pour les spectateurs

Commentaires (1)

michel
  • 1. michel | 14/12/2016
A noter aussi l'intéressant jeu sur les langues ( allemande, française et anglaise), qui a son importance dans l'intrigue, principalement au Maroc.
O.K. pour le côté B.D., autant que pour l'émotion finale.

Ajouter un commentaire