Un petit boulot

Comédie de Pascal Chaumeil

Jacques habite une petite ville dont tous les habitants ont été mis sur la paille suite à un licenciement boursier. L'usine a fermé, sa copine est partie et les dettes s’accumulent. Alors quand le bookmaker mafieux du coin, lui propose de tuer sa femme, Jacques accepte volontiers... 

Affiche officiellePour son dernier film, Pascal Chaumeil (à qui je rends hommage ; chapeau l’artiste !) nous offre un moment de cinéma franchement agréable. Un film délicieusement amoral avec des répliques à l’emporte-pièce et un humour noir, grinçant, décalé et vraiment intéressant.
Nous reconnaissons bien la patte de Michel Blanc scénariste et acteur dans le rôle de Gardot, le Bookmakeur maffieux. Tout est agréable : des dialogues ciselés et savoureux qui nous font songer à Audiard, des comédiens impeccables, une histoire audacieuse et si merveilleusement "presque" réaliste qu'elle mériterait un avertissement comme pour les combats de catch « Ne faites pas ça chez vous !»
Romain Duris (Jacques) est plus vrai que nature, Michel Blanc est égal à lui-même dans ce rôle de cynique avec une pointe de tristesse, L’ami de Jacques, Tom, (Gustave Kerven) est touchant de vérité et Alice Belaïdi, une jeune actrice prometteuse nous offre son sourire et sa fraîcheur en interprétant Anita dans cette série noire.
J’ajoute un petit clin d’œil à la scène avec Alex Lutz formidable dans son rôle de Brecht l’inspecteur de la société pétrolière, insensible, méprisant et puant.
Quant au dernier crime sur la plage, il est surprenant et jubilatoire, comme le second qui nous avait déjà offert un rebondissement inattendu et bluffant.

Il convient de souligner que pour cette fois les critiques presse et spectateurs sont presque au diapason avec une belle moyenne de 3,7 et pas de mauvaise note.
Pascal Chaumeil doit être ravi sur son nuage de nous avoir offert cette gentille réussite.

Les acteurs

Ajouter un commentaire