Les délices de Tokyo

Film de Naomi Kawase

Les dorayakis sont des pâtisseries traditionnelles japonaises qui se composent de deux pancakes fourrés de pâte de haricots rouges confits, « AN ». Tokue, une femme de 76 ans, va tenter de convaincre Sentaro, le vendeur de dorayakis, de l’embaucher. Tokue a le secret d’une pâte exquise et la petite échoppe devient un endroit incontournable...

13les delices de tokyoFilm japonais coproduit par l’Allemagne et la France. 93% des spectateurs ont adoré ce film admirable et de même, les critiques presse sont toutes positives.

Pourquoi ? Sans doute parce que Naomi Kawase, la réalisatrice, nous offre une succulente mise en bouche, un délice de douceur, une leçon de vie, de respect des anciens, des marginaux, des solitaires. Nous sommes transportés dans un monde où trois existences vont se croiser. 
La jeune collégienne Wakana (Kyara Uchida, fraîche et discrète) et son regard lucide, proche du cuisinier et de la vieille femme qu’elle accompagne dans leurs joies et leurs peines.
Le cuisinier Sentaro (Admirable et impeccable Masatochi Nagase) qui promène son regard triste sur le voisinage…insensible à la splendeur des cerisiers en fleurs qui l’entourent et qui va retrouver le goût du bon et du beau, comme si la vieille dame lui ouvrait un chemin vers la grâce en l’invitant à écouter ce que racontent les haricots rouges, la lune ou les feuilles de cerisiers.
Tokue (sublime Kirin Kiki) au regard joyeux et plein de tendresse ; c’est ainsi qu’entre le jeune cuisinier et la vieille dame s’instaure une complicité qui nait au-dessus des casseroles et nous ne perdons aucun moment de la fabrication de nos dorayakis, nous aussi la tête penchée sur la marmite à surveiller les haricots rouges en train de confire.
Malheureusement chacun porte un passé douloureux plus ou moins lourd à porter et qui sonnera le glas de leur association mais pas de leur affection réciproque.

Ce film, d’une grande simplicité, se plaît à nous rappeler à quel point il est important de profiter de ce que la vie nous offre, de contempler la beauté qui nous entoure, de saisir les opportunités qui nous sont données avant qu’il ne soit trop tard… Une magnifique recette, qu’on se plaît à déguster pendant près de deux heures. Un film à voir, absolument !  On sort de la séance différent. Tout simplement heureux.

Commentaires (1)

michel
  • 1. michel | 14/12/2016
OUI ! Parfaitement d'accord avec votre texte.

Ajouter un commentaire