Le Bon Gros Géant

Aventures - Fantastique de Steven Spielberg

Le Bon Gros Géant ne ressemble pas du tout aux autres habitants du Pays des Géants qui sont  deux fois plus grands que lui et aux moins deux fois plus effrayants, et en plus, ils mangent les humains. Le BGG, lui, préfère les schnockombres et la frambouille. La petite Sophie, une orpheline qui habite Londres, a d’abord peur de ce mystérieux géant qui l’a emmenée dans sa grotte, mais elle va vite se rendre compte qu’il est très gentil.  Leur affection l’un pour l’autre ne fait que grandir. Sophie et le BGG quittent bientôt le Pays des Géants pour aller à Londres voir La Reine et l’avertir du danger que représentent les géants. Tous ensembles, ils vont mettre au point un plan pour se débarrasser des méchants géants une bonne fois pour toutes…

Le Bon Gros GéantLe magicien Spielberg est de retour même s’il coproduit avec les studios Disney ce qui nous donne un film plus acidulé qu’à son habitude. Il continue de nous faire voyager et rêver en piochant dans le large catalogue des œuvres écrites par Roald Dahl (Mathilda, Charlie et la chocolaterie...).
Dans ce conte merveilleux, nous trouvons quelques scènes d’humour comme celle où le BGG donne de sa boisson à la Reine et à ses serviteurs (ainsi qu'à ses chiens) et qui est juste exquise. Quand à la scène avec l'arbre de rêve, elle est magnifique. Le BGG est un véritable enchantement de tous les instants ! Une histoire pleine de magie, d'aventure et d'amitié qui nous fait littéralement voyager dans le temps et nous fait redevenir un enfant.
À noter : le superbe travail de John Williams à la composition de la bande originale du film avec une musique qui imprègne toute la féerie de cette aventure.

Bien sûr, il y a de la naïveté et ce n’est certes pas du pur Spielberg, mais ne boudons pas notre plaisir en savourant ce merveilleux conte de fées autant par la qualité de l’image et l’originalité des textes que par le scénario irréprochable.

Ajouter un commentaire