L'aigle et l'enfant

Film de Gerardo Olivares et d'Otmar Penker

L’histoire extraordinaire de l’amitié entre un garçon nommé Lukas (Manuel Camacho), son aigle Abel et Danzer (Jean Reno), le garde forestier. Lukas, un jeune garçon élevé par un père autoritaire (Tobias Moretti), recueille un aiglon tombé du nid. Il nomme son nouveau compagnon Abel et s’en occupe en secret avec l’aide de Danzer. L’aigle et l’enfant s’apprivoisent et grandissent ensemble. Mais, lorsque vient le jour pour Abel de prendre son envol, Lukas parviendra-t-il, lui aussi, à prendre le sien ?

L'aigle et l'enfantGerardo Olivares et Otmar Penker nous offrent un film magnifique sur ce que la nature a de plus beau et de plus cruel.
L’Aigle et l’Enfant est la fusion entre documentaire animalier et film familial. Ce mélange de genre nous le devons à la collaboration entre le réalisateur espagnol Gerardo Olivares, découvreur de talent chez les enfants et adolescents et Otmar Penker qui est surtout un caméraman naturaliste autrichien réputé et qui connaît parfaitement la nature et le Tyrol où le film a été tourné.
La scène époustouflante où l’aigle attaque un jeune chamois dont l’instinct de survie fait des merveilles figure dans les rushes filmés avant le tournage.
Les thématiques du scénario :  le rapport du père à l’enfant, de l’enfant à l’aigle et à la nature, qu’il faut préserver, le fait de s’émanciper […] collent parfaitement à l’ensemble qui nous en met plein les yeux avec de somptueuses images de paysages filmés sur plusieurs saisons où s'intègrent des plans séquences animaliers impressionnants et superbes.

C’est un excellent film beau et intelligent qui raconte une histoire touchante qui doit plaire aussi bien aux enfants (je dirai dès six ans car certaines scènes sont un peu dures) qu’aux adultes. Je le recommande vivement.

Ajouter un commentaire