Hibou

film burlesque de Ramzi Bedia

Rocky est un homme discret. Il est heureux mais n’existe dans le regard de personne. Un soir en rentrant chez lui, il découvre un hibou “Grand-Duc” sur son canapé qui le fixe intensément. Le lendemain, arrivé à son bureau, il revêt un déguisement de hibou sans que personne n’y prête la moindre attention. Jusqu’au jour où il rencontre « une » panda...

HibouIl y a bien sûr quelques maladresse dans ce premier long métrage de Ramzy Bedia, mais qu’importe puisque nous avons là un film qui respire la tendresse, avec son regard perçant et poétique sur la moderne solitude d’une espèce en voie de disparition : les gens gentils. Une promenade dans le monde du burlesque teinté de générosité, de candeur et d’humour décalé avec un petit clin d’œil à Amélie Poulain.

C’est un film à prendre en toute simplicité au premier degré pour sa naïveté sans oublier de laisser son esprit d’adulte au vestiaire. Les critiques presse ont salué la liberté d’expression qui s’en dégage ainsi que l’optimisme et le côté positif qui n’est assorti d’aucun message.

Outre Ramzy et Élodie Bouchez, je salue tous les acteurs qui se sont prêtés avec talent à ce burlesque et notamment sans tous les citer : Éric Judor, Etienne Chicot, Lucie Laurier, Philippe Katherine, Annie Dufresne, Isabelle Giroud... et une jolie petite participation de Guy Marchand.

Je le recommande à tous ceux qui ne craignent ni le merveilleux, ni la simplicité naïve.
J’ai croisé dans la salle, en fin de film, une grand-mère de plus de 70ans avec sa petite fille d’une dizaine d’année ; elles avaient le même sourire joyeux.

Ajouter un commentaire