Ben Hur - 2016

Peplum de Timur Bekmambetov

Ben-Hur retrace l’histoire épique de Judah Ben-Hur, un prince accusé à tort de trahison par Messala, son frère adoptif, officier de l’armée romaine. Déchu de son titre, séparé de sa famille et de la femme qu’il aime, Judah est réduit à l’esclavage. Après des années en mer, Judah revient sur sa terre natale dans le but de se venger. Il va y rencontrer son destin.

Ben hur 2016 afficheCe n’est pas un chef d’œuvre certes, mais ce n’est pas un navet, juste un bon péplum de divertissement qui souffre de sa comparaison avec le film de 1959.

Timur Bekmambetov a sans doute trop misé sur la bataille navale et la course de char pour faire accroire au souffle épique qui manque cruellement à ce film. L’idée du scénario n’est pas absurde et aurait pu permettre de ne pas voir qu’une simple copie de l’original, mais nous avons l’impression que les acteurs ont été négligé par le metteur en scène qui s’est concentré sur les effets spéciaux qui sont bien sûr spectaculaires et intéressants.

Qu’il s’agisse de Jack Huston (Ben Hur) ou de Toby Kebbell (Messala) nous avons l’impression qu’ils ont été jetés en pâture aux lions dans l’arène et Morgan Freeman tire à peine son épingle du jeu. J’éprouve un peu de peine pour eux, d'autant qu'ils sont irréprochables dans leur interprétation et que Freeman apporte une touche rafraichissante, amusante et sympathique qui atténue l'athmosphère oppressante de cette histoire.

Le film original repose sur le caractère marqué des personnages principaux ou secondaires comme Tirza la sœur, Esther, Jésus, et d’autres alors qu’ici ils font plutôt office de figurants. Le final est un peu trop happy end et c'est dommage.

Je ne peux m’empêcher de repenser au très bon film « La résurrection du Christ » qui avait des acteurs charismatiques et une réalisation très réaliste que les spectateurs avaient plébiscitée à 83% alors qu’ici à peine 50% émettent un avis favorable. Quant à la presse qui avait injustement boudé le film "La résurrection du Christ", elle ne l’avait pas écorché comme ici avec une note de 1,7/5.

Je ne regrette pas de l’avoir vu, j’hésite presque à le recommander, mais je ne vais pas céder aux sirènes du négativisme. C'est un film plaisant. 

Ajouter un commentaire