La Résurrection du Christ

Aventure, peplum de Kevin Reynolds

06la resurrection du christClavius, un puissant tribun militaire romain, et son aide de camp Lucius sont chargés de résoudre le mystère entourant ce qui est arrivé à un Hébreu nommé Yeshua après sa crucifixion. S’ils veulent empêcher une insurrection à Jérusalem, ils doivent à tout prix mettre fin aux rumeurs assurant qu’un Messie est revenu d’entre les morts...

Je suis en plein accord avec ce qui est écrit dans la critique ci-dessous d’un quidam comme moi.  (83% d’opinions positives spectateurs, ce qui est beaucoup étant donné que nous sommes nombreux à être allé voir ce film sans conviction car passé sous silence et malmené par les quelques critiques presse (seulement 6) qui l’ont visionné. Il y a parfois un fossé entre la presse et les spectateurs. Heureusement les réalisateurs, et leurs équipes œuvrent pour les spectateurs. Mais lisez plutôt :

Merci sincèrement Mr Reynolds, il y avait bien longtemps que l'on avait pas vu un film si bien fait sur ce thème tout en apportant une touche de nouveauté en décrivant cette recherche du corps du Christ par l'armée romaine. Franchement je suis très surpris de la dureté des critiques d'une certaine presse...
Mis à part quelques interprétations libres, de séquences néanmoins crédibles, le film est fidèle aux écritures et il apporte un jour nouveau sur cette épisode peu décrit dans la bible. Joseph Fiennes, dans le rôle central d'un tribun romain au service du gouverneur Pilate, accomplit une performance remarquable. Je l'ai trouvé émouvant dans sa quête de la vérité et d'une vie plus juste, dans le cheminement de sa conversion intérieure. De même toutes les images du film sont grandioses et d'une réalité frappante.
En fait, le seul point faible est l'acteur qui joue le rôle de Jésus mais on ne peut pas tellement le lui reprocher puisque c'est sans doute le rôle le plus difficile du monde. Tout le monde ne peut pas atteindre le degré de grâce de Robert Powell dans l'incomparable "Jésus de Nazareth". Ceci dit, un certain frisson traverse le corps lorsque Jésus murmure à l'oreille du tribun les quelques mots qui résument la recherche de sa vie et qui furent sans aucun doute inspirés de Lui: la certitude, la paix, une journée sans mort...

En conclusion, ne vous fiez pas au peu de publicité sur ce film ni aux critiques de la presse, ruez-vous vers les rares salles de cinéma qui daignent le projeter et n'attendez pas trop longtemps car il va passer sur le grand écran à la vitesse d'une étoile filante. En plus il va en faire rager plus d'un et ça c'est top puisqu’il s’agit des intégristes de tous bords qu’ils soient laïc ou religieux.

Ajouter un commentaire