The Revenant

Drame et aventure tirée d'une histoire vraie, un film dAlejandro Iñárritu

Dans une Amérique profondément sauvage, Hugh Glass, un trappeur, est attaqué par un ours et grièvement blessé. Abandonné par ses équipiers, il est laissé pour mort. Mais Glass refuse de mourir. Seul, armé de sa volonté et porté par l’amour qu’il voue à sa femme et à leur fils, Glass entreprend un voyage de plus de 300 km dans un environnement hostile, sur la piste de l’homme qui l’a trahi. Sa soif de vengeance va se transformer en une lutte héroïque pour braver tous les obstacles, revenir chez lui et trouver la rédemption.

The RevenantAprès l'excellente surprise qu'était *Birdman* le nouveau film d'Alejandro G. Iñárritu, tourné exclusivement en lumières naturelles, dans des conditions extrêmes et des recoins du monde encore inhabités, est visuellement exceptionnel. Le film impressionne d'un point de vue purement technique comme pour Mad Max : Fury Road. Bien sûr, il peut rebuter ceux qui n’ont pas réussi à rentrer dans l'histoire, mais il faut que les gens aillent le voir, parce qu'il propose quelque chose de visuellement original. De plus ce film n'est pas seulement une histoire banale de vengeance, c'est aussi un film sur la colonisation de l'Amérique du Nord, sur le rapport de l'Homme à la Nature et sur l'instinct de survie avec des séquences hallucinantes telles que l'attaque de l'ours ou encore la bataille contre les indiens du début. Il reste aussi une œuvre majeure par l’interprétation extraordinaire de DiCaprio parfaitement secondé par Tom Hardy et les autres acteurs qui sont tout aussi convainquants. Alors oui, c’est un film à voir (en VOST si possible) et cerise sur le gâteau si en plus vous avez comme moi la chance de le visionner dans une salle équipée avec le son Dolby Imax, un son magique pour tous les films « de nature » qui vous plonge dans l’écran comme si vous y étiez.

DiCaprio et Tom Hardy

Ajouter un commentaire