Médecin de Campagne

Un film de Thomas Lilti

Medecin de campagneTous les habitants, dans ce coin de campagne, peuvent compter sur Jean-Pierre, le médecin qui les ausculte, les soigne et les rassure jour et nuit, 7 jours sur 7. Malade à son tour, Jean-Pierre voit débarquer Nathalie,  médecin depuis peu, venue de l’hôpital pour le seconder. Mais parviendra-t-elle à s’adapter à cette nouvelle vie et à remplacer celui qui se croyait… irremplaçable ?

Ancien médecin, le réalisateur Thomas Lilti, nous conduit au cœur de la Normandie, sur les chemins de campagne que le docteur Werner ne cesse de parcourir pour soigner ses patients dont il est aussi le conseiller et le confident. Lorsqu’il est lui-même diagnostiqué atteint d’une maladie grave, il doit composer avec Nathalie une confrère venue l’assister. Ce film n’est pas un documentaire mais une histoire avec une intrigue touchante, bien écrite et sans pathos.
Un film réaliste et d’une grande humanité qui est aussi drôle dans la relation entre les deux médecins ou François Cluzet maltraite Marianne Denicourt sans méchante moquerie, juste assez pour nous faire sourire et d'ailleurs, leurs échanges font mouche à tous les coups jusqu’à ce qu’il lui accorde enfin sa reconnaissance. Les deux acteurs sont grandioses, complices et crédibles ; nous croyons réellement être en face de médecins, pour de vrai. C’est aussi un film qui met à l’honneur les habitants de ces villages de campagne trop souvent caricaturés ; soulignons que les villageois font aussi partie du casting.

Un film qui ne manque aussi ni de tendresse ni de poésie, plébiscité à l’identique par la presse et les spectateurs et nous ressortons de la salle de cinéma souriants et contents d’avoir savouré un agréable moment de bonheur simple.

Ajouter un commentaire